Actuellement à l’affiche : Jules Renard

Poil de carotte jusqu'à 49% de réduction

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Café de la Gare Paris | du 08 octobre 2016 au 29 avril 2017 | Durée : 1h15
CLASSIQUE, JEUNE PUBLIC, Ados, Familial
RESERVER

À partir de 13,50 € au lieu de 26,50 €

Jules Renard, l'homme qui voulait être un arbre jusqu'à 29% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre de Poche-Montparnasse Paris | du 26 septembre au 26 décembre 2016 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 21 € au lieu de 29,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Poil de carotte

1
2
3
4
5
  • 6 avis
Ménilmontant Paris | du 26 janvier au 23 avril 2016 | Durée : 1h15
CLASSIQUE, JEUNE PUBLIC, Ados, Familial

Spectacle terminé depuis le 23 avril 2016

 

Jules Renard

1864-1910. Né d'une famille désunie et après une enfance triste et campagnarde dans la Nièvre, adolescent rouquin (futur père de Poil de Carotte), Jules

Renard fit des premières études brillantes à Nevers, décrocha son baccalauréat à Paris où, renonçant à l'Ecole Normale, il voulut rester à tout prix.
Il y fréquenta les cafés et les milieux littéraires, exerça toutes sortes de métiers, souvent d'écriture, étant même précepteur ici et là. Il écrivit plusieurs articles et des recueils de vers. En 1888, il se marie et regagne la Nièvre pour la naissance de ses deux enfants.

De retour à Paris, il écrivit entre 1887 et 1889 un roman, Les Cloportes, des recueils de nouvelles, Crime de village et Sourires pincés et fit peu à peu la connaissance des plus grands romanciers de l'époque : Daudet, Barrès, Huysmans, Les Goncourt, Descaves, Tristan Bernard.

Il fut associé à la création du Mercure de France et collabora à de grands journaux dont Le Figaro.

En 1892, il publia L'Ecornifleur, l'année suivante Coquecigrues et La lanterne sourde, puis en 1894, Le Vigneron dans sa vigne et, surtout, Poil de Carotte, roman largement autobiographique.

Membre de la Société des gens de lettres, il multiplia les relations littéraires : Rostand, Allais, Capus, Courteline, Lucien Guitry, Claudel, Maeterlinck, et dîna souvent chez Sarah Bernhardt.

En 1896, de retour dans la Nièvre, il fit paraître les Histoires Naturelles.

La vie de Renard oscilla sans cesse entre Paris et la Nièvre et il connut un grand succès parisien avec Le Plaisir de rompre en 1897, nouvelle expérience théâtrale qui faisait suite à La Demande puis créa Le Pain de ménage en 1898 qui enthousiasma la capitale.

Tout en écrivant à L'Écho de Clamecy, il rencontra et soutint Jaurès et fut un ardent "dreyfusard".

En 1900, il créa triomphalement au Théâtre Antoine la version scénique de Poil de Carotte, qui rencontra un tel succès que la pièce partit en province.

Menant parallèlement une carrière politique municipale dans la Nièvre et continuant ses aller-retour à Paris, il adapta à la scène L'Écornifleur sous le titre Monsieur Vernet en 1903.

Il publie un recueil de nouvelles et une pièce La Bigote en 1909, rompit avec Le Mercure de France après avoir été élu à l'Académie Goncourt en octobre 1907.

Jules Renard mourut de maladie à 46 ans le 22 mai 1910. Il laissa un Journal aujourd'hui unanimement reconnu comme son chef-d’œuvre.

La postérité a retenu le peintre émouvant de l'enfance martyre dans Poil de Carotte, l'animalier tendre et terrien d'Histoires naturelles et le dramaturge doux-amer du Plaisir de rompre et du Pain de ménage.

Avis du public : Jules Renard

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire