Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Que la fête continue !

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Mains d'Œuvres Saint-Ouen | du 11 au 12 novembre 2016 | Durée : 2h45
CONTEMPORAIN, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 12 novembre 2016

 

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

  • Comédien, auteur et metteur en scène

Né à Paris le 24 mai 1974. Après des études d'histoire il s'intéresse au théâtre, et est admis à l'école du théâtre du Rond-Point dirigé par Marcel Maréchal.

Pendant trois ans au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique il monte deux de ses propres textes : Iakov, homme de peine (mai 1998) et le Tyran, la Danseuse et l'Orphelin (juin 98) mais aussi d'autres auteurs comme les frères Grimm : Blanche neige et les sept microbes (décembre 1997).

Il s'attaque également à des textes non théâtraux comme 27 jours après la Saint-Valentin (mars 1998), spectacle s'appuyant sur des articles publiés dans Libération. Toutes ces mises en scènes favorisent les rencontres avec les futurs acteurs du Théâtre Irruptionnel.

Ces années d'apprentissage lui permettent de multiplier les essais, les tentatives, les provocations. Il met au coeur de la répétition l'acteur et son imaginaire. A sa sortie du CNSAD, il se confronte à d'autres formes de représentations notamment avec un spectacle de théâtre de rue, L'Odyssée en trois quarts d'heures et quatre minutes (juillet 2000).

C'est alors que dans le cadre du Noyau de Comédiens de Théâtre Ouvert, le Festival Frictions lui propose la mise en espace d'un texte d'Yves Ravey, C'est Dimanche (mai 2001). Enfin au JTN, il met en place un workshop intitulé Gotha (juin 2001).

C'est au contact de Dominique Valadié, son professeur au Conservatoire pendant deux ans, qu'Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre a mis le texte au coeur de son travail de metteur en scène. Il met en place pendant les premières semaines de répétitions un réflexion rigoureuse à la table (travail dramaturgique) "pour que tous parlent de la même chose".

De ces lectures naissent des contraintes communes (règles de respiration, rythme et volume sonore) qui développent l'imaginaire du metteur en scène. Cet imaginaire est converti en un schéma proposé à l'acteur. A l'intérieur de ce cadre l'acteur trouve sa liberté et apporte son propre imaginaire.

Ce début de travail se réalise sans "rien" et c'est au fur et à mesure des répétitions que le décor, les lumières, les accessoires et les costumes entrent en jeu pour souligner, décaler ou s'opposer à ce que l'on voit sur scène.

Il crée en mai 2005 sa première pièce, Marcel B. au CDN de Bourges, puis au Théâtre de la Cité Internationale à Paris. Marcel B est inscrit au répertoire d'ANETH, a reçu l'aide de la DMDTS ainsi qu'un prix décerné par Beaumarchais en 2004. L'auteur fut également lauréat du concours des journées des auteurs de théâtre à Lyon en mars 2003.

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre lit de larges extraits du texte dans le cadre du Marathon d'auteurs au Festival Friction, au CDN de Dijon, en mai 2003. Ces extraits ont été diffusés sur France Culture dans l'émission Perspectives Contemporaines. Un article écrit par l'auteur et qui fait suite à Marcel B. a été publié dans le journal trimestriel du théâtre du Rond-Point en avril 2004 : Marcel B. au Rond-Point.

Par ailleurs, il est invité en résidence d'auteur au Centre National des Ecritures du Spectacle à la Chartreuse d'Avignon où il écrit Pourquoi mes frères et moi on est partis. La Comédie Française a organisé une présentation d'un montage de ses textes, dans le cadre des Cartes Blanches sur un auteur au Studio théâtre.

En 2006 il joue Atteintes à sa vie de Martin Crimp, m.e.s. Joël Jouanneau.

En 2010, elle joue dans Sous l'oeil d'Oedipe de et mis en scène par Joël Jouanneau.

Avis du public : Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire