Les avis de MICHEL P.

La chute

  • 8 avis
Théâtre de la Contrescarpe, Paris | du 05 septembre au 31 octobre 2021 | Durée : 1h10

CONTEMPORAIN


    1
    2
    3
    4
    5
Par

MICHEL P. le 22 juillet 2021 à 20:57

"Peut mieux faire" n'est pas le pire jugement que l'on puisse trouver au sujet de cette pièce de théâtre, elle est très mauvaise. Le texte ne mène nulle part à mon avis. L'acteur est bon, heureusement.

La Musica deuxième

  • 1 avis
Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec | le 13 mars 2020 | Durée : 1h15

CONTEMPORAIN


    1
    2
    3
    4
    5
Par

MICHEL P. le 16 mars 2020 à 18:50

Pourquoi seulement "BON"? L'auteur aurait pu mettre dans son scénario des épisodes réels de la vie ou faisant intervenir ( pas en vrai mais dans les propos des acteurs ) des tiers.

La Mouche

  • 13 avis
Bouffes du Nord, Paris | du 07 au 25 septembre 2021 | Durée : 1h30 environ

CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Sélection Evénement, Comédie dramatique, Molières 2020, Science-fiction, Tête d'affiche


une mouche très vivante
    1
    2
    3
    4
    5
Par

MICHEL P. le 18 janvier 2020 à 14:11

une mouche très vivante Elle est plus vivante que celle du roman où on se languit quand même de voir tous les jours la mère venir nourrir sa petite mouche et voir se qui se passe dans la tête de l'insecte humain.

Les Justes

  • 3 avis
Théâtre du Châtelet, Paris | du 05 au 19 octobre 2019 | Durée : 1h50 environ

MUSIQUE & DANSE, Théâtre musical, Rap, Hip-Hop, R'n'B, Tragédie


Par

MICHEL P. (réponse à Marie josèphe C.) 17 octobre 2019 à 19:28

La 1ère partie ( celle d'avant le grand boum ) est trop longue et l'on se perd un peu dans la justification des manières de faire des uns et des autres. Le texte de Camus n'est pas clair. Il est trop désireux de dire tout ce qu'on peut dire au sujet de bien ( ou non) se comporter.
Par

MICHEL P. (réponse à Marie josèphe C.) 17 octobre 2019 à 19:28

La 1ère partie ( celle d'avant le grand boum ) est trop longue et l'on se perd un peu dans la justification des manières de faire des uns et des autres. Le texte de Camus n'est pas clair. Il est trop désireux de dire tout ce qu'on peut dire au sujet de bien ( ou non) se comporter.