Les avis de Fathia R.

Kanata - Épisode I - La Controverse

  • 125 avis
Cartoucherie - Théâtre du Soleil, Paris | du 15 décembre 2018 au 31 mars 2019 | Durée : 2h15 environ

CONTEMPORAIN, A ne pas manquer, Coups de coeur, Sélection Evénement, Grand spectacle


Un regard sombre et magnifique
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Fathia R. le 17 février 2019 à 20:44

Un regard sombre et magnifique Pourquoi cette impression de malaise au sortir de Kanata ? Est-ce la vue des junkies en train de se piquer dans une salle de shoot ? Est-ce la scène de meurtre d'une jeune prostituée toxicomane par un vieux fermier blanc éleveur de porcs ? "Le fermier blanc millionnaire" tueur de porcs, porc lui-même... Le sordide frôle l'obscène. Vulgaire cliché qui rompt la promesse d'ouverture de la pièce de les ridiculiser comme cet européen venu sélectionner des tableaux au musée des beaux-arts du Canada pour une exposition en Europe. La vulgarité est drôle parfois comme celle de cet acteur français déchu donnant des leçons à un jeune acteur français venu s'installer au Canada. Pourtant la beauté est là : instant de grâce lors d'une séance de tai-chi dans un parc à Vancouver, onirique lors d'une balade en canoë dans la forêt. Pas d'unité dans cette pièce faite de tableaux mais un leitmotiv : la drogue, trait d'union entre les personnages ? dont le mal-être semble un héritage profond de la société canadienne, celui des autochtones, des travailleurs chinois du début du siècle, jusqu'à celui des travailleurs sociaux d'aujourd'hui démunis, ou des jeunes migrants français aux rêves d'Amérique déchus. Un message d'espoir : l'art comme porte-parole des "invisibles". On devine le propos militant de Lepage/ Minouchkine en réponse à la polémique qui a entouré la pièce. Un regard sombre, porté par une mise en scène exceptionnelle et des acteurs magnifiques co-créateurs de la pièce.

Lettres à Nour

  • 6 avis
Théâtre Antoine - Simone Berriau, Paris | du 22 novembre au 29 décembre 2018 | Durée : 1h15

CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Pièce d'actualité, Tête d'affiche


Ecrire pour Nour, la lumière
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Fathia R. le 29 décembre 2018 à 20:51

Ecrire pour Nour, la lumière Le beau texte de Rachid Benzine dit l'échec des intellectuels face au fanatisme. Quelle réponse sinon l'amour ? Celui inconditionnel d'un père pour sa fille qui continue d'écrire même après la mort de celle-ci. Eric Cantona en père vieilli, fragile, abattu, résiste. Le texte a-t-il vieilli ? Sans doute. Il n'évite pas les clichés et rappelle des scènes hélas devenues banales. La mise en scène dépouillée sied à la tristesse du récit mais dommage que les 2 acteurs lisent leurs lettres.

Jane Birkin - Gainsbourg symphonique

  • 2 avis
Théâtre du Casino d'Enghien, Enghien-les-Bains | le 10 février 2019

MUSIQUE & DANSE, Concert, Chanson française


Requiem
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Fathia R. le 19 décembre 2018 à 09:57

Requiem Encore éblouie par l'orchestre. Je ne l'avais jamais vue en concert. La démarche gauche, elle boitait. La voix comme un souffle, cassée par l'âge, la maladie, presque inaudible parfois, couverte et protégée par l'orchestre magnifique. En costume bleu marine, chemise de soie blanche, boucles châtain, le teint pâle, les lèvres roses, elle avait l'élégance de la simplicité. Émue et émouvante. Tant d'amour pour son public, pour l'homme qu'elle a inspirée, m'ont laissée sans voix