Les avis de Ah la la...

L'Hôtel du Libre-Échange

  • 19 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu, Paris | du 20 mai au 26 juillet 2017 | Durée : 2h30 environ

CLASSIQUE, Coups de coeur, Vaudeville


Un peu déçu
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Ah la la... le 17 juillet 2017 à 14:32

Un peu déçu Un ton en dessous de "un fil à la patte", la pièce ronronne doucement jusqu'au dernier acte et le retour au foyer. Là, l'intrigue s'emballe et la pièce décolle enfin dans un final haut en retournements de situation. Un bonne soirée mais un peu déçu tout de même...

La Résistible Ascension d'Arturo Ui

  • 22 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu, Paris | du 01 avril au 30 juin 2017

CONTEMPORAIN


Pas irresistible
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Ah la la... le 19 mai 2017 à 19:26

Pas irresistible Un très bon point pour la mise en scène avec cette toile d'araignée qui enveloppe la ville de Chicago, le jeu de portes sur le plan, le travail des ombres, etc... Depuis le balcon notamment, l'effet était saisissant. Le parti pris clownesque renforce la caricature, même si ceux de l'époque étaient de dangereux clowns, le tout magnifiquement joué par les comédiens du français. Malgré ça, après un départ tonitruant, la pièce s'endort doucement à partir de la scène du garage. Peut-être le didactisme est-il également un peu trop appuyé? Au final, la dénonciation suscite plutôt l'indifférence, ce qui est contraire à l'objectif visé. Préférez "les damnés" qui vous prend à la gorge du début à la fin de la pièce...

Songes et métamorphoses

  • 7 avis
Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier, Paris | du 21 avril au 20 mai 2017 | Durée : 4 heures avec un entracte

CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Mythe sur scène


Trop long
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Ah la la... le 15 mai 2017 à 11:31

Trop long Pourquoi cette tendance répétitive du théâtre de l'Odéon à proposer des spectacles boursoufflés? L'idée de compléter la fantaisie de Shakespeare avec des tableaux issus de l’œuvre d'Ovide se tient. Amour troublés, amours interdits, amours ambigus, le fil rouge est là. Dès le départ, l'irruption de collégiens interprétant Narcisse et Echo donne le ton, et la classe de lycéens s'emparant du mythe de Myrrha avec une verve contestataire est contagieuse dans son élan. Vient ensuite un tableau si fugitif d'hermaphrodite qu'on se demande s'il ne s'agit pas là plutôt d'ouvrir un cabinet de curiosité à l'attention de quelques centaines de voyeurs improvisés. Le spectacle commence ensuite à patiner et seuls les prologues, assez réussis, et le monologue émouvant de la femme de ménage, parviennent à nous sortir de la torpeur qui nous envahit. L'entracte arrive comme un soulagement. S'ouvre le songe sur un duo de chanteuse enivrantes, un moment de féérie alors que la nuit d'été s'avance. Hélas, la suite n'est que déclamations de comédiens les bras ballants, où les petites culottes viennent à l'appui d'une mise en scène soudain défaillante, comme si le théâtre amateur du premier acte s'était emparé du second. Heureusement, Puck, de sa démarche déhanchée parvient à lui seul à nous maintenir en éveil jusqu'au final, hilarant, de la prise de pouvoir du théâtre vivant sur la scène. Finalement ne sont à retenir que tous les passages qui sortent du cadre : c'eut été une tout autre pièce, bien moins longue et bien plus réussie...

Un fil à la patte

  • 41 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu, Paris | du 16 juin au 24 juillet 2016 | Durée : 2h30 avec entracte

CLASSIQUE, A ne pas manquer, Coups de coeur, Tête d'affiche, Vaudeville


Une reprise endiablée
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Ah la la... le 17 juillet 2016 à 11:12

Une reprise endiablée Du rythme, une mise en scène millimétrée, des numéros de comédien haute volée, des outrances, certes -mais c'est le genre qui veut ça : quand le boulevard est arpenté par la troupe du Français, ce sont deux heures trente pavées d'éclats de rire (dont un fou-rire partagé par deux comédiens!). Au final, une claque enthousiaste et méritée pour cette reprise endiablée.

Iliade

  • 5 avis
La Scala Paris, Paris | du 21 mai au 02 juin 2019 | Durée : 1h20

CLASSIQUE, Avec les ados, Coups de coeur, Mythologie


Intense et captivant
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Ah la la... le 31 janvier 2016 à 12:17

Intense et captivant Puissante évocation du siège des troyens, qui commence dans la rue au milieu des grecs assemblés (!). Des comédiens habités, une mise en scène épurée et travaillée qui transforme la scène en véritable champ de bataille (le bain de sang d'Achille !), un texte qui revisite avec force les chants homériques et égayé par les minauderies des dieux sur leur Olympe. Intense et captivant !