Les avis de Hélène H.

Ça ira (1) Fin de Louis

  • 35 avis
Théâtre de la Porte Saint-Martin, Paris | du 13 avril au 28 juillet 2019 | Durée : 4h30 entractes inclus

CONTEMPORAIN, A ne pas manquer, Coups de coeur, Molières 2016, Pièce historique, Sélection Evénement


 saisissant et intelligent
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Hélène H. le 22 avril 2019 à 10:55

saisissant et intelligent Belle mise en scène avec utilisation de la salle entière, beaucoup d'émotion, beaucoup d'idées, acteurs hors pair. Du côté des contenus, très intéressante entreprise de désidéologisation d'un soulèvement violent. On ne peut être "du côté de" personne. Ce n'est ni un spectacle d'agitprop ni une "pièce historique". Plutôt une invitation à la réflexion. La logique affective (plus rarement rationnelle) à l'oeuvre dans tout bouleversement politique est donnée à sentir toute vive. On en tire des leçons pour le temps présent. En 1789, on accouchait de quelque chose dans la douleur. Mais aujourd'hui? Hautement recommandé à ceux qui ont souci de politique.

Place des héros

  • 4 avis
Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux, Sceaux | du 22 au 31 mars 2019 | Durée : 4 heures entractes incluses

CONTEMPORAIN, A ne pas manquer, Coups de coeur, En langue étrangère, Pièce historique, Sélection Evénement


Place des héros
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Hélène H. le 01 avril 2019 à 16:04

Place des héros Excellent spectacle, mise en scène incroyablement dense et violente dans son minimalisme : gestes millimétrés, intonations, économie extrême de la scénographie. Tout fait naître un malaise soutenu jusqu'à un finale d'apocalypse. Historiquement, c'est à la fois un rappel de ce qui a été, un constat actuel et une menace pour l'avenir. Un chef d'oeuvre de Lupa.

Ivanov

  • 4 avis
Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris | du 07 novembre au 01 décembre 2018 | Durée : 1h50

CLASSIQUE, Coups de coeur, Sélection Evénement


Ivanov
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Hélène H. le 26 novembre 2018 à 12:02

Ivanov Excellent, comme les précédentes mises en scène de Tchekhov de Christian Benedetti : un Tchekhov sans compromis, sec, cruel et vrai. Très contemporain, sans qu'il soit besoin de recours à des ajouts et travestissements. Remarquable ici, la réutilisation de la "pause" tchekhovienne comme moment de figement, qui "saisit" à la fois les comédiens sur le plateau et les spectateurs. Une scénographie peu bavarde, en noir et blanc, sans bouleaux ni samovars (du carton pour dire un monde de carton). La brièveté brutale de la traduction fonctionne bien avec le jeu. Et les comédiens sont tous justes dans la discrétion comme dans l'excès. Très bon traitement du personnage de Sarah en "petite youpine" fraiche et condamnée. Un Ivanov en demi-teintes, goujat malgré lui. Et les grotesques de la pièce, hommes et femmes, parfaits. De l'excellent théâtre, travaillé en profondeur.

Bajazet

  • 5 avis
Vieux Colombier - Comédie Française, Paris | du 05 avril au 07 mai 2017 | Durée : 2 heures

CLASSIQUE, Tragédie


Bajazet, quand l'amour est aussi politique
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Hélène H. le 03 mai 2017 à 11:16

Bajazet, quand l'amour est aussi politique Très bon spectacle, grâce à une scénographie simple et inventive, une excellente distribution, des éclairages très réussis. Le silence dans la salle était impressionnant et témoignait de l'attention portée au texte. L'alexandrin, jamais déclamé, toujours audible, ajoute à l'intelligibilité du texte. Particulièrement bonne, la performance de Clotilde de Bayser dans le rôle de Roxane (variété et subtilité des intonations, et une sorte de rage brutale, quasi vulgaire, dans l'expression de la souffrance amoureuse, qui contraste avec l'élégance générale du discours et du ton).

Vania d'après Oncle Vania

  • 25 avis
Vieux Colombier - Comédie Française, Paris | du 04 octobre au 12 novembre 2017 | Durée : 2 heures environ

CLASSIQUE, A ne pas manquer, Coups de coeur, Sélection Evénement


Vania
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Hélène H. le 19 octobre 2016 à 10:57

Vania Très intelligemment actualisé, resserré, ironique et sans espoir, sans une once de sentimentalité ou de "mélancolie à la russe" : un Tchekhov grinçant et où l'on ne croit pas une seconde au fameux "dans mille ans..." Excellente scénographie, avec peu de moyens (une seule longue table). Les spectateurs sont assis de part et d'autre, de plain pied avec ce qui se passe sur scène autour de la table. Et joué parfaitement, avec la même violence brusque et grinçante. Vania, dans cette mise en scène, est la pièce la plus noire de Tchekhov.