Les avis de PascaleC

Le cercle des illusionnistes

  • 105 avis
Théâtre de l'Œuvre, Paris | du 18 octobre 2019 au 04 avril 2020 | Durée : 1h30

CONTEMPORAIN, A ne pas manquer, Coups de coeur, Familial, Magie, Molières 2014, Sélection Spectacle à partager


A trop vouloir en faire
    1
    2
    3
    4
    5
Par

PascaleC le 18 novembre 2019 à 18:18

A trop vouloir en faire on se perd ! Une pièce a tiroirs... mais trop de tiroirs nuisent !
L'agitation peut perdre en efficacité
    1
    2
    3
    4
    5
Par

PascaleC le 18 août 2019 à 20:23

L'agitation peut perdre en efficacité Alors que la temperature dans la salle frise les 28degres sans le moindre courant d'air, nous assistons à une agitation de comédiens sur scène parfaitement inefficace pour la narration... nous nous y sommes perdus... jusqu'à l'ennui. C'est une belle performance des acteurs mais cette mise en scène les dessert.
Quand l'agitation nous perd
    1
    2
    3
    4
    5
Par

PascaleC le 17 août 2019 à 23:23

Quand l'agitation nous perd Pièce où tout le monde s'agite dans un rythme prévisible, au risque de perdre le spectateur.... la temperature excessive de la salle m'a achevée.

Le portrait de Dorian Gray

  • 193 avis
Théâtre La Bruyère, Paris | du 11 avril au 27 juillet 2019 | Durée : 1h35

CLASSIQUE, Coups de coeur


du vrai theatre
    1
    2
    3
    4
    5
Par

PascaleC le 16 juillet 2016 à 10:59

du vrai theatre Voilà une pièce qui réconcilie avec le theatre : les acteurs sont très bons, la mise en scène inventive et respectueuse du texte et du spectateur. Allez y c'est superbe (Petit bémol : il fait.trop.chaud dans la salle.)

Théâtre de la Renaissance

  • 3 avis
20, boulevard Saint Martin 75010 Paris

À l'italienne, Bar, Grands boulevards


Trente degrés
    1
    2
    3
    4
    5
Par

PascaleC le 17 août 2019 à 23:20

Trente degrés Trente degrés c'est la temperature de la salle... c'est gentil de distribuer des eventailsde papier ( efficaces pour éviter les malaises) mais' ce n'est pas suffisant : il va falloir ouvrir des fenêtres en coulisse, dans les couloirs où vous voulez mais on ne peut pas faire subir ça à des spectateurs. Il faut arrêter de nous prendre pour du bétail