Les avis de alexiss

À tort et à raison

  • 99 avis
Théâtre Hébertot, Paris | du 18 septembre 2016 au 02 janvier 2017

CONTEMPORAIN, Biopic, Pièce historique, Molières 2016, Tête d'affiche


Un texte, un fond, une réflexion, des comédiens !
    1
    2
    3
    4
    5
Par

alexiss le 20 janvier 2016 à 09:12

Un texte, un fond, une réflexion, des comédiens ! Quel merveilleux débat que celui de la place de l'art dans la politique. Surtout lorsque cette politique est celle d'un régime extrême ... Porté par Monsieur Michel Bouquet, on retrouve ici ce que le theatre a de plus merveilleux. Car dans ce qu'il a à dire, à expliquer surtout lorsqu'il s'agit d'un monde qui nous dépasse - celui de la musique et de comment elle nous transcende -, on sent dans son interprétation toute la profondeur d'un serviteur du theatre, tout autant qu'un valet de la musique. Dans le timbre, les nuances, les cadences, ... Il s'opère quelque part une sorte de concerto pour un homme qui doit répondre à d'autres instruments qui petit à petit parviennent à rejoindre son harmonie, au détriment de leur meme philharmonie. Un concerto n'est réussi que par tous ses interprètes, qui donnent merveilleusement bien le LA à leur soliste. Et l'on en sort presque dissonant nous-mêmes tant on est entre dans cet univers artistique surréaliste qui côtoie, à un moment, l'extreme réalité du mal. À voir, à revoir, à trouver le manuscrit, et à le savourer sans cesse.

Libres sont les papillons

  • 46 avis
Théâtre Rive Gauche, Paris | du 15 janvier au 29 mai 2016

CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Romance


Une comédie de boulevard qui porte bien son appellation.
    1
    2
    3
    4
    5
Par

alexiss le 20 janvier 2016 à 08:58

Une comédie de boulevard qui porte bien son appellation. Julien Dereims est étonnant dans le rôle qu'il doit tenir, La présence utilement stéréotypée de Nathalie Roussel n'est pas pour déplaire, loin de là, et parvient à ajouter quelques fortes émotions dans le développement de la relation qu'elle et son fils entretient. C'est parfois un peu "attendu", mais malgré tout les queliques 1h30 de représentations restent bien utilisées. Ni plus, ni moins pour que presque libres soient les papillons.