Les avis de Victorino R.

L'opposition Mitterrand VS Rocard

  • 9 avis
Théâtre de l'Atelier, Paris | du 14 janvier au 12 mars 2020

CONTEMPORAIN, Pièce historique, Politique


Un fragment d’histoire secrète revisitée
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Victorino R. le 03 février 2020 à 19:15

Un fragment d’histoire secrète revisitée Pendant 90 minutes, les deux hommes sont tête à tête et s’affrontent avec l’intelligence et la parole, le vieux briscard qui a parcouru la droite et le centre pour déboucher à la gauche en sa quête du pouvoir, et le jeune talent ardent épris d’idéal, mais aussi de réalisme. Les répliques fusent, les coups d’esprit étincellent et le crocodile finit pour abattre sa proie. C’est marrant, on rit beaucoup parfois et c’est magnifiquement bien écrit par Georges Naudy, un auteur déjà vétéran, mais jamais représenté sur les planches par une compagnie professionnelle. Philippe Magnan incarne un Miterrand impérial et Cyrille Eldin soutient avec justesse un Rocard mi-vert, mi-déconcerté. Un véritable plaisir, avec un tout petit gout amer pour ceux que continuons à être des rocardiens dans l’âme. Mais que voulez-vous ? Le théâtre sert aussi à nous rappeler la réalité… parfois parmi des rires.

Les Témoins

  • 9 avis
Manufacture des Abbesses, Paris | du 16 octobre au 20 décembre 2020

CONTEMPORAIN, Coups de coeur


Spectacle efficace et captivant
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Victorino R. le 03 février 2020 à 18:41

Spectacle efficace et captivant Yann Reuzeau, auteur et metteur en scène, réussit un spectacle d’une rare efficacité. Une réflexion non exempte d’un certain alarmisme ni de quelque concession à la galerie, c’est vrai, mais au but de compte réflexion pertinente, exigeante et captivante. Après deux heures et demie de représentation, on se rend compte qu’on n’a pas vu le temps passer. La scénographie, simple, mais à la fin hautement symbolique, contribue au bon résultat. Le tout servi par une troupe de sept acteurs vraiment investis, à commencer par Frederic Andrau, très versatile, mais surtout très inspiré dans ses rôles.

Kanata - Épisode I - La Controverse

  • 125 avis
Cartoucherie - Théâtre du Soleil, Paris | du 15 décembre 2018 au 31 mars 2019 | Durée : 2h15 environ

CONTEMPORAIN, A ne pas manquer, Coups de coeur, Sélection Evénement, Grand spectacle


Superbe spectacle
    1
    2
    3
    4
    5
Par

Victorino R. le 06 février 2019 à 15:53

Superbe spectacle Robert Lepage nous montre l’audace de faire du théâtre comme si nous étions au XXIe siècle. Rien de moins ! J’ai voyagé dès Madrid pour voir Kanata (enfin, pas seulement… il y avait aussi Joan Miró, mais c’est Kanata ce qui m’a décide a faire la visite). Et je ne suis pas du tout déçu. C’est vrai, le jeu des acteurs n’est pas parfait, l’écriture souffre de certaines longueurs… mais au bout de compte les deux heures et demie se passent sans s'en rendre compte. Kanata n’entrera peut-être pas dans les livres d’histoire du théâtre, mais Lepage le fera, sans doute. Le québécois et sa troupe déploient un tel talent narratif, une telle inventivité scénique, une telle énergie poétique que le spectacle vous prend à la gorge et ne vous lâche plus. J’ai pu lire certains critiques qui déplorent l’intégration dans Kanata de la réponse à l’absurde polémique suscitée au Québec avant même la misse en scène, polémique qu’a failli empêcher la naissance du spectacle. À mon avis, c’est tout le contraire qu’il faut penser. Qu’est-ce qu’aurait resté de l’ouvre de Molière, de Lope de Vega, de Shakespeare… s’ils avaient ignoré les conflits et les polémiques de son temps. Merci en tout cas à Ariane Mnouchkine. Elle a pris le risque de défier les nouveaux inquisiteurs et de nous donner l’opportunité de connaitre Kanata. La salle pleine et les minutes d’ovation (au moins le jour de mon assistance) confirment qu’elle a fait le bon choix. Belle découverte, pour la même occasion, du site La Cartoucherie et du Théâtre du Soleil. Donc, je programme tous mes outils de recherche pour être alerté de la misse en scène du second épisode. Peut-être que pour ce moment-là le Théâtre du Soleil aura eu l’occasion d’améliorer un petit peu le confort des sièges des spectateurs.