Un ennemi du peuple

Odéon - Théâtre de l'Europe , Paris

Du 10 mai au 15 juin 2019
Durée : 2h30

CLASSIQUE

,

Politique

,

Sélection Evénement

Jean-François Sivadier aborde Ibsen pour la première fois et choisit une de ses pièces les plus politiques et les plus actuelles. Ecrite en exil en 1882, elle pose avant l'heure la question du lanceur d'alerte qui pousse le souci de vérité jusqu'à risquer la mort sociale.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 15 juin 2019

 

Photos & vidéos

Un ennemi du peuple

De

Henrik Ibsen

Mise en scène

Jean-François Sivadier

Avec

Sharif Andoura

,

Nicolas Bouchaud

,

Stephen Butel

  • L’ambiguïté humaine

Tout commence très bien : Peter Stockmann, le préfet, administre l’établissement de bains qui fait la richesse de la ville ; son frère Tomas, le médecin, est l’un de ses principaux employés et le garant de la qualité des soins offerts aux curistes. En apparence, ils s’accordent donc sur l’essentiel. Pourtant tout les oppose, et il suffit d’une étincelle pour qu’explose leur rivalité, lorsque Tomas découvre que les eaux de l’établissement sont contaminées…

Tandis que l’affrontement fratricide s’étend aux dimensions de la cité, Ibsen complique l’intrigue en suivant « une crête risquée entre tragédie et comédie » bien faite pour inspirer la théâtralité ludique de Sivadier, toujours en quête d’un rapport « au présent » entre interprètes et public. Croira-t-on le lanceur d’alerte, qui pousse le souci de vérité jusqu’à risquer la mort sociale ? Comment arbitrer entre les exigences de la justice et les impératifs de l’économie ?

Pour Sivadier (qui aborde ici Ibsen pour la première fois, dans une traduction nouvelle d’Eloi Recoing), les deux frères ennemis ne sont peut-être que la double figure d’une entité unique : « l’ambiguïté humaine » du problème soulevé par Ibsen ne se résorbe jamais en une harmonie « humaniste ». Et il se pourrait que rien ne fonde mieux les communautés qu’un mensonge partagé, aux dépens d’un bouc émissaire...

Par la Cie Italienne avec Orchestre. Traduction d'Eloi Recoing.

« J’estime que celui-là a raison qui est le plus près d’être en intelligence avec l’avenir. »
Henrik Ibsen : lettre à Georg Brandes, 3 janvier 1882 (trad. Martine Rémusat)

  • La presse

« De cette pièce-uppercut, Sivadier et sa bande ne font pourtant pas un spectacle austère et plombé. Ce n’est pas leur style, pas la manière de leur théâtre pêchu, populaire et ludique, qui s’offre toujours comme une fête sur le plan scénique. (...) Et c’est dû bien sûr aux acteurs, qui, dans le théâtre de Sivadier, occupent la première place et sont formidables. » Fabienne Darge, Le Monde, 13 mai 2019

« Jean-François Sivadier aborde Ibsen pour la première fois, offrant aux comédiens qu’il réunit au plateau l’occasion de montrer leur talent flamboyant en flirtant avec les conventions théâtrales et celles du politiquement correct. » Catherine Robert, La Terrasse, 11 mars 2019

« Jean-François Sivadier transforme le brûlot écolo d'Ibsen en une réjouissante farce noire, reflet de la confusion de notre époque. Le décor est impressionnant, la troupe emportée par un immense Nicolas Bouchaud fait merveille. » Philippe Chevilley, Les Echos, 13 mai 2019

« Jean-François Sivadier interpelle avec fureur le public sur sa lâcheté et son inaction face au danger climatique. Une farce noire qui secoue drôlement. » Le Parisien

« En s’emparant de l’œuvre rageuse d’Ibsen, le metteur en scène fait mouche. Grâce à une lecture toute en ambivalence, il dresse le portrait d’une époque, la nôtre, en proie à des vents contraires qui menacent de la faire chavirer. » Vincent Bouquet, Sceneweb, 11 mars 2019

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Un ennemi du peuple

6 Notes

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(3)

Très bon


(3)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

FABIENNE H. (1 avis) 10 juin 2019

UN ENNEMI DU PEUPLE 3h qui passent sans qu'on s'en aperçoit , un régal , acteurs époustouflants notamment Nicolas Bouchaud,un récit si engagé et si actuel, une belle mise en scène bravo
0
0
1
2
3
4
5
Par

Gérard C. (1 avis) 10 juin 2019

Gérard C. Quand la défense de l'intérêt général nécessite des mesures impopulaire, faut-il refouler la vérité, pour ménager une majorité stupide ? ou tout déballer, au risque de devenir un ennemi du peuple ? La question, traitée magistralement par l'auteur, est présentée avec énergie par un metteur en scène et des acteurs de talent.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Anne H. (1 avis) 05 juin 2019

Un ennemi du peuple Une mise en scène et des acteurs remarquables qui font monter la tension et entraîne le public de façon très originale
0
0
1
2
3
4
5
Par

Denis M. (2 avis) 05 juin 2019

Une AG à l'Odéon Un scandale politico-médiatico-sanitaire en Province donne lieu à une réflexion sur notre capacité à désobéir : la mise en scène originale de Sivadier implique le public et transforme le théâtre en AG sur la Vérité au théâtre ou dans notre vie. Représentation énergique, portée par la superbe puissance de l'acteur Nicolas Bouchaud, un peu longue pour certains (2h40), mais le spectacle mérite vraiment qu'on vienne l'habiter. Bravo à toute la troupe !
0
0
1
2
3
4
5
Par

florenceG (9 avis) 02 juin 2019

Belles prestations des acteurs Pièce prenante, parfois délirante par le jeu de l’acteur du Medecin mais qui fait son attraction et son charme. A voir.
0
0
1
2
3
4
5
Par

NinaS (6 avis) 16 mai 2019

De quoi faire relire Ibsen !!! Remarquable par sa modernité (ou par l'éternité de la lâcheté en politique), la pièce est menée sur un rythme endiablé dans un décor impressionnant. On rit beaucoup et de plus en plus jaune. Un spectacle complet. Bravo !
0
0

Spectacles consultés récemment