The importance of being earnest

Athénée Théâtre Louis-Jouvet , Paris

Du 16 au 24 mai 2019
Durée : 1h30

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

En langue étrangère

,

In English

,

Musique classique

,

Opéra

,

Sélection Musique

La bande d’Opéra Louise revient avec une œuvre toute en quiproquos, mais où perle une mélancolie subtile, et où demeure une critique réjouissante des hypocrisies de la haute société. Le texte d'Oscar Wilde mis en musique avec finesse par Gerald Barry lui a valu, de Londres à Los Angeles, un succès considérable. En anglais, surtitré en français.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 mai 2019

 

Photos & vidéos

The importance of being earnest

De

Gerald Barry

,

Oscar Wilde

Mise en scène

Julien Chavaz

Direction musicale

Jérôme Kuhn

Avec

Ed Ballard

,

Steven Beard

,

Vincent Casagrande

,

Graeme Danby

,

Alison Scherzer

,

 Timur

,

Nina van Essen

,

Jessica Walker

En anglais, surtitré en français.

  • Une critique des hypocrisies de la haute société

L'opéra se renouvelle, Oscar Wilde est constant.

Si l’on est amateur de vérités pas toujours bonnes à dire mais merveilleusement exprimées, on n’ignore pas qu’entendre dire du mal des membres de sa famille est la seule chose qui permette de les supporter, que c’est une tâche rude que de ne rien faire, que le socialisme mène à une conception rationnelle du vêtement, ou que l’essence même d’une histoire d’amour est l’incertitude… Cela… et tant d’autres « witticisms » issus de la plus spirituelle, de la plus enlevée et la plus achevée des pièces d’Oscar Wilde.

Qu’on se réjouisse : cette comédie des fiançailles est aujourd’hui devenue un opéra très british, où les traits d’esprit épousent désormais les traits d’orchestre. Pas moins irlandais qu’Oscar Wilde, le compositeur Gerald Barry a mis en musique The Importance of Being Earnest avec toute la finesse requise, ce qui lui a valu, de Londres à Los Angeles, un succès considérable.

Après avoir proposé l’année dernière un voyage à Moscou avec Chostakovitch, la bande d’Opéra Louise revient avec une œuvre toute en quiproquos, mais où perle une mélancolie subtile, et où demeure une critique réjouissante des hypocrisies de haute société.

  • La presse

« Le compositeur irlandais Gerald Barry signe un opéra d'une irrésistible drôlerie. La mise en scène astucieuse de Julien Chavaz et une jeune troupe de musiciens et chanteurs en restituent sur un rythme trépidant l'humour ravageur. » Les Echos

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : The importance of being earnest

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alexis R. (10 avis) 24 mai 2019

Musique contemporaine : pas pour moi. Certes un texte ciselé, un jeu d'acteurs intéressant et une mise en scène rocambolesque mais la musique contemporaine n'étant pas mon fort, je n'ai pu m'en extraire et ai passé une partie du spectacle comme l'acteur qui intervient lors des toutes premières secondes : en se bouchant les oreilles. Pour les amateurs, c'est certainement très fort. Je n'ai pas pu. Désolé.
0
0

Spectacles consultés récemment