Skorpios au loin

1
2
3
4
5
  • 8 commentairess
Théâtre des Bouffes Parisiens, Paris
Du 18 septembre au 31 décembre 2018
Durée : 1h30

Avis du public

Skorpios au loin
1
2
3
4
5
Par

28 décembre 2018 à 11:54

Skorpios au loin Idée de rencontre intéressante. Niels Arestrup remarquable. On l'écoute avec attention et plaisir même quelque soit la qualité du texte. Ludmilla Mikael un rien décalée par rapport au personnage qu'elle incarne. Les acteurs et le décor font la qualité du spectacle.
Skorpios au loin
1
2
3
4
5
Par

21 décembre 2018 à 00:54

Skorpios au loin J’ai adoré. Niels Arestrup en Winston Churchill est impressionnant. Et le texte truffé de citations de Churchill, on sort de là gonflé à bloc et rempli de courage. J’ai vu le spectacle deux fois et je pourrais y retourner si j’avais les moyens et le temps. Bravo !
1
2
3
4
5
Par

07 décembre 2018 à 06:48

Les acteurs sont excellents, mais cela est une évidence, le décor est magnifique, néanmoins, il manque quelque chose pour en faire un très bon spectacle. On s’ennuie un peu et c’est dommage car l’idée de cette rencontre entre ces deux personnages hors du commun est excellente. Pour moi en tout cas, je pense que le magnifique Churchill des « heures sombres » a fait de l’ombre à celui de cette pièce.
SKORPIOS
1
2
3
4
5
Par

02 décembre 2018 à 18:24

SKORPIOS Je n'ai pas adhéré...et le bruit entendu ( placée à l'orchestre au fond) devait ressembler à celui des vagues..mais m'a géné car imprécis. le texte est Très "bavard" et l'agitation de Mme Ludmilla Mickael face au bloc "Neil's" est parfois intrusive...à mon sens. Mais je voulais voir ! et il faut les voir.
1
2
3
4
5
Par

17 novembre 2018 à 11:03

Texte plat. Pas de mouvement. Dialogues monotones. Ennui général des spectateurs. Seul le décor sauve la mise
SKORPIOS AU LOIN
1
2
3
4
5
Par

14 novembre 2018 à 19:03

SKORPIOS AU LOIN La pièce commence sur le pont du Christina, le yacht d’Onassis, qui s’apprête à appareiller pour une croisière en méditerranée. La rencontre entre Churchill et Greta Carbo est bien décrite mais ça manque de rythme et de rebondissement voire de musique, la présence de la Calas sur le bateau aurait pu en être le prétexte. C’est l’histoire de la rencontre d’un Premier Ministre impotent dans un fauteuil roulant à l’automne de sa vie et d’une actrice qu’il admire tant à l’aube de sa carrière. Il ne voit en elle que la star alors qu’elle aurait aimé qu’il vit la femme. Malgré le jeu des talentueux Niels Arestrup et de Ludmila Mikael, qui incarnent parfaitement leurs personnages, on reste sur notre faim comme Skorpios au loin !
Magnifique !
1
2
3
4
5
Par

29 septembre 2018 à 10:01

Magnifique ! Avec brio , Isabelle Le Nouvel a su su rendre crédible la rencontre imaginée entre deux personnages hors du commun . Le texte combine brillamment tous les registres , alliant les traits d’humour à l’émotion , le jeu des deux comédiens incarnant Churchill et Greta Garbo : Niels Arestrup et Ludmila Mikaël , est exceptionnel de maîtrise et de sensibilité. Une mention particulière également au très beau décor et à la scénographie .
Skorpios au loin
1
2
3
4
5
Par

23 septembre 2018 à 10:15

Skorpios au loin Je ne dévoile pas ce qui se noue au fil de la pièce car il s’agit biend’un noued qui enserre et lie les personnages et les spectateurs. Le lien est aussi l’oppression. Le premier acte m’a un peu inquiété car je n’ai sans’ doute pas su percevoir ce qui se dessinait, alors je vous aide, il ne s’agit pas pour Churchill de pousser Greta Gabo sur les plateaux de tournage pour un dernier film, l’enjeu est ailleurs. Les trois comediens sont juste dans leur rôle. Bravo belle soirée de théâtre.