Sad Sam - Almost 6 / Love will tear us apart

1
2
3
4
5

Colombier , Bagnolet

Du 09 au 11 novembre 2012
Durée : 1h30 avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Dans le cadre de Croatie, la voici, les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis programment exceptionnellement Matija Ferlin et Petra Hrašćanec.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 11 novembre 2012

 

Photos & vidéos

Sad Sam - Almost 6 / Love will tear us apart

De

Sasa Bozic

,

Matija Ferlin

Avec

Matija Ferlin

,

Petra Hrascanec

Dans le cadre de « Croatie, la voici » festival de la Croatie en France.

  • Matija Ferlin - Sad Sam / Almost 6

Dans le solo Sad Sam / Almost 6 le performeur Matija Ferlin explore l’esprit d’un enfant qui n’est conditionné par rien, pas même sa propre existence. Plus il grandit, plus cette conscience de l’existence crée des états « terrorisants » résultant de conditions et de contraintes sociales. Tous les personnages factices de l’enfance deviennent des ennemis. Grandir résulte de ces imperfections, ce qui rend nos vies spécifiques et singulières.

Les axiomes du processus créatif : « un enfant sans peur ! L'esprit d'un enfant étant conditionné (s’il l’est) uniquement par sa propre existence. Grandis et embrasse la terreur ! L'(in)capacité à stopper la terreur sociale qui transforme la naïveté de l'enfance en peur de l'homme adulte. Allez, vas-y ! La volonté de parler d'un certain sujet en étant en manque d'arguments.

Maintenant ! Je n'ai conscience de mon corps qu'en vivant. Maintenant 2 ! L'expérience de la présence. Ceci n'est pas une thérapie ! Créer une oeuvre universelle à partir de son histoire personnelle « hard-core ». Les sentiments, ça craint ! S'attaquer aux sentiments et aux émotions qui généralement « ne peuvent pas » constituer la problématique d'une oeuvre conceptuelle. La danse – la toute dernière chose ! Considérer la danse comme la dernière nécessité pour exposer une certaine idée. Nous avons besoin de prophètes ! L’exhortation humaine à prédire la vie et la mort. Pas de superflu ! Oublie la virtuosité et pénètre en profondeur dans la fonctionnalité de ton corps. Tu es tout ce dont j'ai besoin ! Puisqu'il n'y a personne d'autre. Les règles de la répétition ! Tout à fait. Comment les utiliser ? Suggère un manuel pour re-penser la vie. Qu'est-ce que ça fait là ? C'était là avant que tu n'arrives. Appelle les secours ! La performance comme dernière issue. »

  • Sasa Bozic et Petra Hrascanec - Love will tear us apart

Love will tear us apart est un solo créé pour la danseuse Petra Hrašcanec. La pièce mélange plusieurs genres et se situe quelque part entre concert de rock, confession et danse abstraite. Au-delà de la performance, la question de la propriété se place d'abord dans le cadre d'une danse abstraite ne traitant que du corps et des politiques de surveillance qui se répandent à l'extrême au sein des arts et du monde social. Le mot « amour » dans le titre se rapporte à l’amour de la danse, le fait même de danser, tandis que la pièce questionne la différence entre la danse et sa mise en oeuvre comme événement social, à travers la définition et la constitution de ce qu’est un interprète.

Petra Hrašcanec, exécute des séquences de danse, des chansons d’amour choisies, tandis que pendant les pauses, nous prenons connaissances de détails apparemment éphémères, des origines de cette oeuvre, tisser un subtile réseau de relations entre les pouvoirs qui définissent l’acte de performance. Le public est invité à prendre part activement dans la responsabilité de ses séquences, dans la hiérarchie de l’acte de performance.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Sad Sam - Almost 6 / Love will tear us apart

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment