Retours (suivi de Le père de l'enfant de la mère)

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 04 au 30 juin 2019
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Sélection Evénement

Un enfant se fait invisible, au fur et à mesure de ses Retours. Dans Le Père de l’enfant de la mère, autre pièce courte, même trinité familiale et une autre folie : comment gagner le cœur de l’enfant ? Deux pièces mettent à mal le schéma de la famille contemporaine. Avec Camille Chamoux.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 17,50 € au lieu de 34,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Retours (suivi de Le père de l'enfant de la mère)

De

Frederik Brattberg

Mise en scène

Frédéric Bélier-Garcia

Avec

Camille Chamoux

,

Jean-Charles Clichet

,

Dimitri Doré

  • Un phrasé musical, obsessionnel et mordant

Au nord de l’Europe, une avalanche balaie la montagne, les sapins et un jeune Norvégien. Gustav a disparu. On prie, on l’espère, on l’attend, puis on ne l’attend plus. Le père et la mère survivent comme ils peuvent à leur drôle de deuil. Mais Gustav revient. Puis il meurt à nouveau, et revient encore. Il disparaît et réapparaît toujours, fantastique routine. Le père et la mère ne le voient plus, ne le considèrent plus. Il se fait transparent, invisible au fur et à mesure de ses retours.

Dans Le Père de l’enfant de la mère, autre pièce courte, la même trinité familiale et une autre folie : comment gagner le cœur de l’enfant, son amour, sa fidélité ? Qui, du père ou de la mère, saura le mieux conquérir l’enfant pour le posséder, quitte à en passer par la barbarie ?

Fredrik Brattberg, auteur et compositeur scandinave né en 1978, reçoit pour Retours le prix Ibsen. Il invente un phrasé musical, obsessionnel et mordant. Directeur du Quai, Centre dramatique national d’Angers et artiste affilié au Rond-Point depuis plus de dix ans, Frédéric Bélier-Garcia a présenté ici Honneur à Notre Élue ; Perplexe  ; La Princesse transformée en steak-frites ; Yaacobi et Leidental ; Le Mental de l’équipe ; Une nuit arabe. En deux pièces courtes, comédies féroces de la catastrophe, fables philosophiques, Retours précédé de Le Père de l’enfant de la mère implosent le schéma de la bonne famille contemporaine.

  • La presse

« En matière d'écritures contemporaines innovantes, Frédéric Bélier-Garcia a du flair. Il le prouve avec sa mise en scène de deux courtes pièces de l'auteur norvégien Fredrik Brattberg, dont les histoires, enroulées en spirale, creusent le réel jusqu'à l'absurde. » Télérama sortir T

« Les deux courtes fugues drolatiques et venimeuses du dramaturge norvégien Fredrik Brattberg font un sort au trio père-mère-enfant. Le directeur du Quai d'Angers, Frédéric-Bélier Garcia, les fusionne avec malice, en s'appuyant sur un trio infernal de comédiens virtuoses. » Les Echos

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Retours (suivi de Le père de l'enfant de la mère)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment