Rencontres Hip Hop

1
2
3
4
5

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Du 29 au 31 janvier 2021
Durée : 1h30

MUSIQUE & DANSE

,

Hip-hop

,

Festival

,

Suresnes Cités Danse

A travers Massiwa, Salim Mzé Hamadi Moissi interroge ce qui fait l’attachement à son pays de culture matrilinéaire et à ses influences arabes, africaines et indiennes. S’emparant à son tour de l’œuvre du compositeur dans Locking for Beethoven, Farid Berki télescope les univers artistiques.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

Rencontres Hip Hop

Chorégraphie

Farid Berki

,

Salim Mzé Hamadi Moissi

Avec

Ahmed Abdel-Kassim

,

Malik Berki

,

Jean Boog

,

Alice Bounmy

,

Alice Catanzaro

,

Camille Dewaele

,

Fakri Fahardine

,

Antoine Hervé

,

Mzembaba Kamal

,

Laurent Kong a Siou

,

Valentin Loval

,

Abdou Mohamed

,

Ben Ahamada Mohamed

,

Mohamed Oirdine

,

Clara Serayet

,

Toaha Hadji Soilihy

  • Massiwa

Salim Mzé Hamadi Moissi (alias Seush) fait de son lieu de naissance et de vie, les Comores, petit archipel volcanique de l’Océan Indien, le sujet de sa création.

A travers Massiwa, il interroge ce qui fait l’attachement à son pays de culture matrilinéaire et à ses influences arabes, africaines et indiennes. En quatre tableaux, il parcourt les singularités gestuelles et culturelles qui font la force de la danse des Comores : le Wadaha, danse traditionnelle des femmes, l’afro-danse qui devient chaque jour plus urbaine et l’énergie du hip hop, sa rigueur et sa toute puissance.

Mêlant aux rythmes afro la musique classique, Salim Mzé Hamadi Moissi met en scène sa vie, comme un défi.

Avec Ahmed Abdel-Kassim, Fakri Fahardine, Toaha Hadji Soilihy, Mzembaba Kamal, Abdou Mohamed, Ben Ahamada Mohamed et Mohamed Oirdine.

  • Locking for Beethoven

Depuis toujours, Farid Berki est fasciné par la confrontation des styles et des écritures. Ainsi, c’est dans le film Orange Mécanique de Stanley Kubrick qu’il avait découvert la force cosmique de l’Ode à la joie de Beethoven, devenue hymne de l’Union Européenne.

S’emparant à son tour de l’œuvre du compositeur dans Locking for Beethoven, il télescope les univers artistiques. Côté musique, le son électrode Malik Berki dialogue avec le piano d’Antoine Hervé. Les deux musiciens interprètent en live les transcriptions et arrangements composés à partir de l’œuvre de Beethoven. En contrepoint ou en variation de la partition, la danse tellurique et explosive mêle elle aussi les influences, du hip hop au contemporain jusqu’aux acrobaties circassiennes.

Avec les danseurs Valentin Loval, Jean Boog, Alice Bounmy, Alice Catanzaro, Camille Dewaele et Laurent Kong a Siou, la circassienne et danseuse Clara Serayet, la voix de Philippe Leuridan et les musiciens Antoine Hervé, piano, Malik Berki, Scratch/machines.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Rencontres Hip Hop

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment