Pueblo

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 11 au 23 octobre 2022
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Sélection Contemporain

,

Société

,

Théâtre dramatique

Après Discours à la nation et Laïka, Ascanio Celestini et David Murgia poursuivent leur collaboration pour creuser le sillon d’un nouveau récit théâtral autour de la grande tribu des invisibles.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 34,50 €,31,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Pueblo

De

Ascanio Celestini

Mise en scène

Ascanio Celestini

Avec

David Murgia

,

Philippe Orivel

  • La vie dans toute sa magie

Un supermarché, un parking, un entrepôt... C’est partout où vivent les déclassés à la périphérie des regards. L’acteur ouvre ses rideaux, observe par la fenêtre, et dit tout d’un monde d’invisibles, de tribus d’oubliés, de laissés-pour-compte. Dehors, là-bas, il y a une clocharde qui ne fait pas la manche ; une caissière qui se rêve en reine et le devient ; un gitan de huit ans qui fume ; la tenancière d’un bar qui sur veille ses machines à sous... Les vivants font ce qu’ils peuvent sous l’averse, et les mille morts du fond des mers ne craignent pas les jours de pluie. D’autres fantômes viennent consoler les vivants. Pueblo déploie la vibrante légende des dépossédés. L’écrivain italien Ascanio Celestini et l’acteur belge David Murgia dépeignaient déjà le monde des cyniques dans Discours à la nation, triomphe au Rond-Point en 2013. Ils dressaient un portrait caustique du sous-prolétariat dans Laïka, autre triomphe en 2018. Ici, même parole rapide, flot nerveux de portraits truculents. Poème virevoltant sur les musiques à l’accordéon de Philippe Orivel, Pueblo convoque les anges et les lucioles d’une humanité flamboyante.

Ascanio Celestini, véritable jongleur de mots, passé maître dans l’art de récolter et de raconter des histoires, et David Murgia, bien connu pour transcender avec énergie et justesse les mots des auteurs qu’il porte, les récits des plus délaissés de notre société, de ces humbles au destin brisé, ofrent une dimension politique, à la fois crue et poétique, humaine et magique.

  • La presse

« L’écriture bondissante d’Ascanio Celestini, le jeu haletant et désarmant de David Murgia, les digressions humoristiques, les personnages truculents, l’accompagnement musical endiablé de Philippe Orivel : tout cela nous aimante à un spectacle sur lequel il pleut, certes, mais de ces pluies qui vous lavent un bon coup. » Le Soir

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Pueblo

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment