Passion selon saint Matthieu

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 22 mars 2021

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

,

Tête d'affiche

C’est le sommet de l’œuvre de Bach ! Apres avoir donné cette Passion en 2016, créant un éblouissement extraordinaire pour le public, Raphaël Pichon la remet sur le métier, et notre attente en est encore plus forte… À la Chapelle Royale.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 139,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Passion selon saint Matthieu

De

Jean-Sébastien Bach

Direction musicale

Raphaël Pichon

Avec

Hana Blazikova

,

Stéphane Degout

,

Thomas Hobbs

,

Christian Immler

,

Tim Mead

,

Julian Prégardien

,

Lucile Richardot

,

Robin Tritschler

À la Chapelle Royale.

C’est le sommet de l’œuvre de Bach : la Passion selon Saint Matthieu, sans doute créée le Vendredi Saint 1727 à Saint-Thomas de Leipzig, hante l’histoire de la musique depuis bientôt trois siècles. Jouée plusieurs fois du vivant de Bach, elle fut le fer de lance de la redécouverte de Bach au XIXe siècle. S’appuyant sur le récit de saint Matthieu, le librettiste Picander a composé vingt-huit scènes. Au milieu de celles-ci et des passages évangéliques, Bach introduisit douze chorals harmonisés ainsi que le grand choral qui termine la première partie.

La présence d’un double chœur et de deux orchestres est l’un des principaux éléments distinctifs de cette passion. C’est ce qui renforce la force dramatique de l’œuvre, où les scènes d’action font se succéder les grands personnages de la Passion, mais aussi la foule, véritable témoin et acteur du drame. Le résultat obtenu par Bach n’est pas comparable aux autres passions allemandes de son époque, beaucoup plus sages. Bach est ici bien plus proche d’un grand oratorio de Haendel, et déploie son plus grand effectif. On est au sommet de la musique sacrée protestante et de la rhétorique baroque, l’urgence du drame étant plus perceptible que jamais. Apres avoir donné cette Passion à la Chapelle Royale en 2016, créant un éblouissement extraordinaire pour le public, Raphaël Pichon la remet sur le métier, et notre attente en est encore plus forte…

Avec la Maîtrise de Radio France
Pygmalion

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Passion selon saint Matthieu

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment