Parsifal

Opéra Bastille , Paris

Du 24 mai au 12 juin 2022
Durée : 5h10 avec 2 entractes

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Musique

,

Opéra

,

En langue étrangère

À partir de la légende de Perceval et du Saint‑Graal, Wagner parachève sa réflexion sur le combat entre le bien et le mal et en fait germer les vertus de la compassion et du renoncement. Richard Jones relève le défi d’unifier le temps et l’espace de ce festival scénique sacré, dernier geste lyrique du compositeur, unique par sa beauté. En allemand surtitré en français et en anglais.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 127,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 18 ans (inclus). À partir du 30 septembre 2021 le pass sera exigé pour les adolescents de 12 à 17 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Parsifal

De

Richard Wagner

Chorégraphie

Lucy Burge

Mise en scène

Richard Jones

Direction musicale

Simone Young

Avec

Tamara Banjesevic

,

Marie-Andrée Bouchard-Lesieur

,

Neal Cooper

,

Reinhard Hagen

,

Claudia Huckle

,

Maciej Kwasnikowski

,

Andrea Cueva Molnar

,

Simon O'Neill

,

Iain Paterson

,

Kseniia Proshina

,

Marina Prudenskaya

,

Ramya Roy

,

Falk Struckmann

,

William Thomas

,

Tobias Westman

,

Kwangchul Youn

En allemand surtitré en français et en anglais.

  • Bühnenweihfestspiel en trois actes

Dès le prélude de Parsifal s’opère un enchantement. Celui d’une musique de dimension sacrée, teintée d’ésotérisme, de références bouddhistes et chrétiennes, porteuse d’un message universel et malgré tout sibyllin. Comment comprendre cette oeuvre que l’on traverse comme une « forêt de symboles » ? À partir de la légende de Perceval et du Saint Graal, Wagner parachevait, avec son ultime opéra, sa réflexion sur le combat entre le bien et le mal et en faisait germer les vertus de la compassion et du renoncement. Des valeurs que Richard Jones explore en confrontant la rigueur morale d’une communauté dogmatique à l’obscurantisme d’une idéologie scientifique déviante. Deux mondes que tout oppose si ce n’est une irrépressible attraction pour les illusions.

  • La presse

« Palpitant de bout en bout, le drame de ce « Bühnenweihfestspiel » – festival scénique sacré – s’est noué pas à pas dans une magnifique osmose avec un plateau peuplé de chœurs superlatifs (fors un léger chancellement des femmes esseulées dans les hauteurs des balcons de Bastille). » Marie-Aude Roux, Le Monde, 15 mai 2018

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Parsifal

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(3)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Cyril G. (1 avis) 21 mai 2018

Mise en scène ne servant pas l'oeuvre J'adore cet opéra de Wagner et pourtant je suis sorti au premier entr'acte. Les musiciens et chanteurs, excellents, ne sont pas en cause. Mais la mise en scène, les costumes, quel décalage avec l'oeuvre, l'esprit et la musique ! Certes, j'ai vu pire à Bastille (en moyenne, je suis déçu par un spectacle sur deux dans cet opéra), mais néanmoins, je me suis ennuyé énormément pendant la représentation. Si un spectacle comme l'opéra ne fait pas rêver, à quoi sert-il ? Marre de ces metteurs en scène qui ridiculisent les oeuvres au lieu de les magnifier !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jean-François P. (1 avis) 14 mai 2018

Parsifal ONP Spectacle navrant : décors hors sujet, conventionnels ou laids, costumes hideux, pas d'idée directrice de mise en scène, d'où un décalage complet avec la musique, restée à la hauteur de l'oeuvre, chanteurs inclus. Bizarre impression de schizophrénie... S. Lissner, quand cesserez-vous de faire appel à des metteurs en scène incompétents-c'est le cas d'un spectacle sur deux récemment, avec des prix de place très élevés?
0
0
1
2
3
4
5
Par

ANDRE T. (1 avis) 13 mai 2018

CONSTERNANT ! L'orchestre, son chef, et les interprètes sont irréprochables. Hélas, la fête est totalement gâchée par la mise en scène navrante de Richard Jones qui fait l'impossible pour casser toute la magie et la poésie de cette oeuvre immense qu'est Parsifal. Un décor de cuisine de pensionnat, un Gurwenal, en entraîneur de foot sur le retour, un Titurel en ancien président d'association de notables de province,, des écuyers en survêtements passant la serpillière, un Parsifal en ado attardé, et tout à l'avenant. Difficile pour les amateurs de Wagner de ne pas quitter la salle à la fin du premier acte.
0
0

Spectacles consultés récemment