Ousmane Sy - One shot

1
2
3
4
5

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Du 08 au 10 janvier 2021
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Festival

,

Suresnes Cités Danse

On n’aura jamais eu autant besoin de danser ! De ce cri du cœur, lancé en pleine période de confinement, Ousmane Sy a fait le manifeste de sa nouvelle création. Le chorégraphe, à qui Olivier Meyer a confié la soirée d’ouverture de Suresnes cités danse, place ainsi le lancement de la 29ème édition du Festival sous le signe du besoin vital, irrépressible et heureux de danser.
Continuer la lecture

Places en vente le 01 septembre 2020

Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

Ousmane Sy - One shot

Chorégraphie

Ousmane Sy

Avec

Valentina Dragotta

,

Johanna Faye

,

Nadia Gabrieli-Kalati

,

Linda Hayford

,

Anaïs Imbert-Cléry

,

Odile Lacides

,

Cynthia Lacordelle

On n’aura jamais eu autant besoin de danser ! De ce cri du cœur, lancé en pleine période de confinement, Ousmane Sy a fait le manifeste de sa nouvelle création. Le chorégraphe, à qui Olivier Meyer a confié la soirée d’ouverture de Suresnes cités danse, place ainsi le lancement de la 29ème édition du Festival sous le signe du besoin vital, irrépressible et heureux de danser.

One shot promet de « d’envoyer du lourd » avec une création exclusive et 100% féminine dans le prolongement de sa dernière pièce Queen Blood. Neuf « femmes puissantes » se partagent la scène, affirmant haut et fort leur singularité créative et leur gestuelle originale nourries d’influences multiples, sur un mix musical de house dance et d’afrobeat. Autour d’un « corps de ballet » constitué des danseuses de sa compagnie Paradox-sal, Ousmane Sy dit Baba a invité notamment Johanna Faye et Linda Hayford, membres comme lui du collectif FAIR[E] à la tête depuis 2019 du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne. Tous trois seront ainsi pour la première fois réunis autour d’un projet commun, entre figures d’ensemble et solos expressifs, dans le plaisir de la confrontation des styles.

Pour Baba, être invité à Suresnes cités danse, c’est aussi « revenir à la maison ». C’est en effet sur le plateau Jean Vilar que le hip hopeur a fait, en 1999, ses premiers pas professionnels, dans l’inoubliable Macadam, Macadam de Blanca Li. Ce « spectacle incroyable avec plus de 100 dates et deux ans de tournée » a marqué tout son parcours. Lui qui n’aurait jamais imaginé alors être invité deux décennies plus tard à ouvrir le Festival, avoue combien il est heureux et fier de cette opportunité. « Ce sera quelque chose qui me ressemble », promet-il !

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Ousmane Sy - One shot

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment