Où les coeurs s'éprennent

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête , Paris

Du 01 au 20 juin 2021
Durée : 1h50

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

,

Romance

Aimer, attendre, s’élancer… Le désir, inépuisable sujet, appelle toujours à l’action. C’est ainsi que Thomas Quillardet a choisi de monter en diptyque Les Nuits de la pleine lune et Le Rayon vert d'Éric Rohmer.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 20 juin 2021

 

Photos & vidéos

Où les coeurs s'éprennent

De

Eric Rohmer

Adaptation

Thomas Quillardet

,

Marie Rémond

Mise en scène

Thomas Quillardet

Avec

Clémentine Baert

,

Benoit Carré

,

Florent Cheippe

,

Guillaume Laloux

,

Malvina Plegat

,

Anne-Laure Tondu

,

Jean-Baptiste Tur

  • Rohmer au théâtre

Thomas Quillardet explore les contours de l’âme humaine et du sentiment amoureux en adaptant au théâtre deux films d’Éric Rohmer.

Aimer, attendre, s’élancer… Le désir, inépuisable sujet, appelle toujours à l’action. C’est ainsi que Thomas Quillardet a choisi de monter en diptyque Les Nuits de la pleine lune et Le Rayon vert d'Éric Rohmer. L’auteur de films – comme Rohmer aimait à se définir – aurait été content, car c’est bien son écriture précise et simple, ses personnages sensibles, que Thomas Quillardet met en scène dans Où les cœurs s'éprennent. Du cinéma au théâtre, le même texte semble avoir traversé le temps, tandis que les personnages se réinventent : nous sommes en 1986 ou en 2017, peu importe, Louise, Delphine et leurs amants nous ressemblent.

Qu’ont en commun Les Nuits de la pleine lune et Le Rayon vert d’Éric Rohmer ? Deux figures féminines particulièrement attachantes qui évoluent entre amertume et humour, grands idéaux et banalité, solitude et collectif. Mais si les structures des deux films se répondent, leur écriture est bien différente. De cette confrontation des scénarios naît une mise en scène sous forme de diptyque, joué au cours d’une même soirée, une soirée où les cœurs s’éprennent.

Delphine et Louise, les personnages principaux, cherchent à réinventer leur relation amoureuse. Elles sont confrontées à des points de vue divergents qui conduisent d’autres personnages à mettre en question, voire en doute, leurs quêtes. Chacun y va de son conseil et l’on se rend compte que la vraie question est en fait « peut-on vivre seul ? ».

Où les cœurs s’éprennent a pour objet la mise en scène de nos solitudes. Nos solitudes subies, voulues, attendues, fuies. Quelle vie intérieure nous permet l’autre ? C’est à travers le couple que la dernière création de Thomas Quillardet pose les êtres face à face et les étudie.

D'après les scénarios des films Les Nuits de la pleine lune et Le Rayon vert de Éric Rohmer.

  • La presse

« Thomas Quillardet a mixé avec brio deux scénarios de film d'Eric Rohmer « Les Nuits de la pleine lune » et « Le Rayon vert » pour en faire une comédie de moeurs acide et débridée, portée par une troupe de comédiens virtuoses. » Philippe Chevilley, Les Echos, 9 juin 2021

« Mais surtout, on se laisse prendre par la distance avec laquelle les comédiens abordent les contes modernes d’Eric Rohmer. (...) Il y a une part d’enfance dans le spectacle (...) : celle de jeunes adultes qui se croient affranchis, et jouent avec un idéal. Il s’en dégage une pointe d’amertume, que l’équipe de la pièce pointe sans s’appesantir. (...) une soirée charmante. » Brigitte Salino, Le Monde, 16 janvier 2017

«  Ce portrait féminin en deux temps a le charme du cinéma de Rohmer, dont la légèreté n’est souvent qu’apparence. (...) Ce spectacle d’une finesse extrême, qui fait théâtre de peu, préfère le moderato au forte. Tout se joue dans les nuances et la délicatesse. C’est parfait ! » Joelle Gayot, Télérama TT

« Faisant leurs les répliques, paraissant les inventer en direct, ces jeunes artistes irradient tous la scène et la salle. Charmeurs, enchanteurs. Lumineux. » La Croix

« Cette adaptation théâtrale, porte un souffle de liberté et une tonicité joyeuse, qui semblent issus (comme parfois chez Rohmer) d’un travail d’improvisation des acteurs. » Webthéâtre

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Où les coeurs s'éprennent

5 Notes

5 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(3)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Lena W. (1 avis) 22 juin 2021

Indépendance recherchée mais passionnée De l'émotion profonde qu'elle soit joyeuse ou triste, un sentiment de solitude propre à chacun, perdue dans notre quête de répondre à cette société actuelle, diktat du couple et rejet du soi seul, des héroïnes recherchant leur place avec grâce et volupté. Une bande son qui anime, des dialogues pleinement joués, une interprétation audacieuse et franche. Point en plus pour cette mise en scène plus qu'astucieuse et créative (tchoutchou). "Quelle vie intérieure nous permet l'autre ?" Un moment sain et porteur d'espoir.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Hélène B. (1 avis) 11 juin 2021

Super ! Belle mise en scène, beaux dialogues, très bons comédiens. Beaucoup d'humour malgré des thèmes assez sérieux (le couple, la solitude)
0
0
1
2
3
4
5
Par

françoiser (1 avis) 02 juin 2021

Très agréable acteurs excellents Merci pour cette réouverture !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Herve P. (2 avis) 28 février 2019

Une très belle pièce de théâtre. Les textes de Rohmer sont superbement valorisés par une superbe mise en scène, à la fois inventive et dynamique. Les acteurs sont tous très bons. A voir !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Yves M. (2 avis) 14 janvier 2017

Humour et humain Très belle oeuvre, sensible, délicate et forte, les acteurs sont tous à féliciter et la mise en scène est exceptionnelle, créative et dynamique au service des dialogues. Bravo ! A voir tout simplement. Yves
0
0

Spectacles consultés récemment