On s'en va

1
2
3
4
5

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 13 au 16 novembre 2019
Durée : 3h30 avec entracte

CONTEMPORAIN

,

En langue étrangère

Après son incursion dans l’œuvre de Marcel Proust, Krzysztof Warlikowski revient à l’un de ses dramaturges favoris, Hanoch Levin, dont il restitue de façon très libre, mais avec un brio ravageur, la verve truculente et caustique. Spectacle en polonais, surtitré en français et en anglais.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 €

Prix tous frais inclus


 

On s'en va

De

Hanokh Levin

Adaptation

Piotr Gruszczynski

,

Krzysztof Warlikowski

Mise en scène

Krzysztof Warlikowski

Avec

Agata Buzek

,

Andrzej Chyra

,

Magdalena Cielecka

,

Ewa Dalkowska

,

Maciej Gasiu Gosniowski

,

Bartosz Gelner

,

Malgorzata Hajewska-Krzysztofik

,

Jadwiga Jankowska-Cieslak

,

Wojciech Kalarus

,

Marek Kalita

,

Dorota Kolak

,

Rafal Mackowiak

,

Zygmunt Malanowicz

,

Maja Ostaszewska

,

Jasmina Polak

,

Piotr Polak

,

Jacek Poniedzialek

,

Magdalena Poplawska

,

Maciej Stuhr

Spectacle en polonais, surtitré en français et en anglais.

  • Une version acide

« On ne part pas », écrivait Rimbaud. Comme si partir était définitivement impossible. Pourquoi partir, d’ailleurs ? Et pour aller où ? À vrai dire, ce ne sont pas les raisons qui manquent si l’on en croit les personnages, tous plus ou moins sur le départ, de ce spectacle adapté d’une pièce d’Hanoch Levin dont le titre original, Sur les valises, comédie en huit enterrements, annonce d’emblée la couleur trempée dans l’humour le plus noir. En fait de départ, cette création est aussi un retour pour Krzysztof Warlikowski, dont le public français avait découvert pour la première fois le style inimitable en 2003 avec une mise en scène de Kroum l’ectoplasme, déjà d’Hanoch Levin. Impossible de ne pas voir dans l’obsession de prendre la tangente qui taraude les héros de cette pièce un reflet de l’irritation du metteur en scène face aux orientations politiques de plus en plus liberticides de la Pologne contemporaine. De cette insatisfaction chronique, il donne une version acide aussi drôle que grinçante, illuminée par la grâce d’un rire libérateur.

  • La presse

« Dans des décors cliniques et plastiques, le metteur en scène compte (avec raison) sur sa troupe du Nowy Teatr - à la présence physique ébouriffante, soudée par un talent quasi choral - pour rendre la performance vitale et essentielle. » Télérama

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : On s'en va

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment