Novecento

1
2
3
4
5
  • 249 commentairess
Théâtre de la Porte Saint-Martin, Paris
Du 09 janvier au 31 mars 2019
Durée : 1h30

Avis du public

Fabuleux
1
2
3
4
5
Par

02 janvier 2015 à 13:10

Fabuleux M. Dussolier est une fois de plus, au top de son art. Une voix, une présence qui donne à ce moment l'inutilité de l'achat d'un billet sur un transatlantique: le voyage est totalement au rendez-vous. Son orchestre un moment de pur plaisir.
un spectacle de grande qualité
1
2
3
4
5
Par

01 janvier 2015 à 12:48

un spectacle de grande qualité Très belle performance de Dussolier qui a su rendre compte de la force verbale et poétique de ce texte. Très belle prestation aussi de l'orchestre. Un enchantement!
Excellent !
1
2
3
4
5
Par

01 janvier 2015 à 12:05

Excellent ! Spectacle excellent. André Dussollier est formidable. Tous les personnages vivent vraiment à travers lui. C'est une fable extraordinaire. Et par moment d'une drôlerie énorme ! Je recommande vivement. Et l'orchestre de jazz qui l'accompagne est incroyable.
novecento
1
2
3
4
5
Par

01 janvier 2015 à 11:37

novecento excellent spectacle , bien interprété, un orchestre de jazz digne d'un grand
Novecento
1
2
3
4
5
Par

01 janvier 2015 à 11:26

Novecento Excellente pièce de théâtre, Magistralement interprétée par André Dussolier - Très beau texte et virtuosité de l’accompagnement musical.
Berceau de rêve
1
2
3
4
5
Par

31 décembre 2014 à 21:46

Berceau de rêve Il y a les mots et le jeu sur les mots qui nous prend tout d'abord et nous porte, et puis, il y a la musique, qui nous emporte et rafle tout. Descendre à terre ? Quitter le navire ? aucune envie !! Une très bonne soirée ! émoi, émoi, émoi !
Novecento
1
2
3
4
5
Par

31 décembre 2014 à 16:58

Novecento Très bon moment
Cure de bonne humeur
1
2
3
4
5
Par

31 décembre 2014 à 10:25

Cure de bonne humeur Bravo et merci à André Dussolier pour ce bon moment de poésie et de musique. Bravo aux musiciens également, merveilleux !
1
2
3
4
5
Par

30 décembre 2014 à 11:52

Moi qui aime tant ce texte je n'ai pas été déçue j'ai attendu mes passages préférés et les ai savourés.
Juliane, 28 decembre
1
2
3
4
5
Par

29 décembre 2014 à 22:57

Juliane, 28 decembre L'adaptation de ce conte merveilleux à laquelle tant d'artistes ont travaillé est très plaisante, mais le spectateur qui n'aurait lu auparavant le livre de Barrico ne pourra véritablement suivre et encore moins capter certaines étapes cruciales. Cruciales au point de décider Novecento à ne plus songer à une vie autre que celle qu'il a connue sur le paquebot jusque là, porté par le chant des vagues, à ne plus jamais vouloir le quitter et à s'y composer sa propre musique. Musique qui accompagne - tantôt allègre , tantôt en sourdine le récit de Barrico. - André Dussolier y campe avec brio un père adoptif attendri, débordant de bienveillance et affectueux. - Ceci dit, la pièce s'achève un peu brutalement. J'ai eu l'impression de rester sur ma faim. - Au public d'imaginer le reste, tout le reste? - N'empêche; j'ai passé une bonne soirée - siete bravi! Merci! , tantôt en sourdine le récit de Barrico.- André Dussolier plante là à merveille un père adoptif attendri et plein de compréhension. Mais comparé au livre, la pièce s'arrête trop vite; j'ai l'impression d'être restée sur ma faim