Nos paysages mineurs

1
2
3
4
5

Théâtre 14 , Paris

Du 30 novembre au 12 décembre 2021
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les vitres d’un compartiment, le temps se dilate au gré des tunnels. A partir de 14 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 18 ans (inclus). À partir du 30 septembre 2021 le pass sera exigé pour les adolescents de 12 à 17 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Nos paysages mineurs

Mise en scène

Marc Lainé

Avec

Vladislav Galard

,

Adeline Guillot

,

Vincent Ségal

A partir de 14 ans.

Dans les années 70.
Un homme et une femme se rencontrent dans un compartiment de train, filmé en direct.
Le voyage va durer une heure.Le voyage va durer dix ans.

La pièce donne l’impression d’une continuité dialoguée, mais à chaque fois que le train passe dans un tunnel, le récit connaît une ellipse temporelle et nous sautons quelques mois, quelques années, pour retrouver le même couple dans le même train, mais à un autre moment de sa vie.
C’est une histoire d’amour, simple et triste. Il enseigne dans une petite ville de province. Elle rend visite à ses parents dans cette même ville.Ils se rencontrent dans le train.
Ils reprendront ce train pour annoncer aux parents de la jeune fille leur mariage. Puis pour aller chercher l’enfant qu’ils leur ont laissé le temps d’un week-end pour se retrouver enfin en amoureux. Ils feront le même voyage pour rendre visite à la mère de la femme tombée gravement malade. Puis pour se rendre à son enterrement. Le dernier voyage, pour rendre visite à son père devenu veuf, la femme le fera seule.
La pièce commence par un monologue de l’homme et finit par un monologue de la femme.

Ce voyage en train se situe dans un espace indéterminé et mouvant entre Paris et une petite ville de province et place ces deux personnages entre leurs mondes respectifs... Chacun sera renvoyé à sa ville d’origine à la fin de la pièce. Ils sont issus de deux milieux sociaux opposés et leur histoire d’amour ressemble à une révolution ratée. La pièce raconte aussi la traversée de paysages mineurs, de paysages qu’on ne prend jamais le temps de regarder.

Trois caméras motorisées se déplaceront au plateau pour filmer alternativement les comédiens dans le compartiment d’un train (installé à cour) et une maquette hyperréaliste dans laquelle circulera un modèle réduit de train électrique (installée à jardin).

Ce diorama représentant les paysages mineurs évoqués dans le titre constitue aussi le décor où évoluera un musicien qui jouera la BO du film en train de se tourner sous nos yeux, en écho aux paysages lumineux ou mélancoliques des campagnes que traversera le train dans la fiction...

Marc Lainé

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Nos paysages mineurs

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment