Normandie

1
2
3
4
5

Athénée Théâtre Louis-Jouvet , Paris

Du 13 au 16 octobre 2020
Durée : 2h40 avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Comédie musicale

« Normandie se signale par la qualité de son livret, par les brillants lyrics d’André Hornez, et par une partition aux séductions irrésistibles, à mi-chemin entre le swing et l’héritage d’André Messager », écrit Christophe Mirambeau, qui, avec la bondissante troupe des Frivolités Parisiennes, a orchestré avec fidélité et minutie la résurrection de ce grand succès d’entre-deux guerres.
Continuer la lecture

Spectacle complet

Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

Normandie

De

Henri Decoin

,

André Hornez

,

Paul Misraki

Chorégraphie

Caroline Roëlands

Mise en scène

Christophe Mirambeau

Avec

Pierre Babolat

,

Guillaume Beaujolais

,

Servane Brochard

,

Jeff Broussoux

,

Tiphaine Chevallier

,

Richard Delestre

,

Guillaume Durand

,

Alidou Hombre

,

Patrick Laviosa

,

Caroline Michel

,

Denis Mignien

,

Julie Mossey

,

Guillaume Paire

,

Olivia Pfender

,

Caroline Roëlands

,

Marion Tassou

,

Amélie Tatti

  • Une joyeuse histoire

En 1936, soit quelques décennies avant La Croisière s’amuse, le réalisateur Henri Decoin et le compositeur Paul Misraki conçurent ensemble une comédie musicale nautique. Le premier avait souvent mis en scène au cinéma sa femme Danielle Darrieux dans des comédies légères comme du champagne. Le second demeure un orfèvre de la musique de films et de la chanson – on lui doit Tout va très bien madame la marquise et Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux  ?

Dans le huis-clos d’un luxueux paquebot, ils inventent une joyeuse histoire où se côtoient un trio de milliardaires, des jeunes filles dans le vent, un pasteur, une amoureuse… et ce qui sera bientôt un tube immortel  : Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine. « Normandie se signale par la qualité de son livret, par les brillants lyrics d’André Hornez, et par une partition aux séductions irrésistibles, à mi-chemin entre le swing et l’héritage d’André Messager », écrit Christophe Mirambeau, qui, avec la bondissante troupe des Frivolités Parisiennes, a orchestré avec fidélité et minutie la résurrection de ce grand succès d’entre-deux guerres.

  • La presse

« Un grand bravo au théâtre Imperial de Compiègne et à la compagnie Les Frivolités Parisiennes pur voir redonné vie à une oeuvre aussi amusante, dans une version, de surcroit, en tout points réussie ! » Bruno Villien, Opéra Magazine

« Les Frivolités Parisiennes ont encore frappé fort en exhumant cette comédie musicale truculente et savoureuse des années 30. » Rémy Batteault, Regardencoulisse.com

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Normandie

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment