Mon dîner avec Winston

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 04 au 29 mars 2020
Durée : 1 heure environ

COMEDIE & BOULEVARD

,

Coups de coeur

,

Sélection Comédie

,

Burlesque

,

Humour noir

Après l’excellent Moi et François Mitterrand, Hervé Le Tellier, auteur de l’Oulipo, récidive dans le dialogue imaginaire du petit homme avec un grand homme, cette fois Winston Churchill. Toute la truculence et les paradoxes de l’incongru libérateur du monde nous sont révélés dans ce seul en scène interprété magistralement par Gilles Cohen (Le Bureau des légendes).
Continuer la lecture

Spectacle complet

 

Photos & vidéos

Mon dîner avec Winston

De

Hervé Le Tellier

Mise en scène

Gilles Cohen

Avec

Gilles Cohen

Churchill ne viendra pas dîner. Et pour cause. Il est mort depuis cinquante-quatre ans. Mais Charles attend l’illustre bonhomme, lui parle, endosse un tablier, prépare le repas. Champagne, six bouteilles, et cigares ad hoc. Charles est seul, dépressif et alcoolique, points communs avec son mentor en retard. Il répond au téléphone, agent d’assurances, tente de sauver un conducteur perdu en Bavière et en panne. Le voisin se fâche, trop de bruit. Charles se réfugie sous l’aile et les mots de Churchill. C’est l’Europe d’aujourd’hui, Brexit compris, qu’il évoque avec le maître.

Déjà, il y a trois ans, avec Moi et François Mitterrand au Rond-Point, Hervé Le Tellier dressait le drôle de portrait d’un type banal, second couteau à vie, qui croyait côtoyer l’un des maîtres de l’Histoire.

Grand Prix de l’humour noir en 2013, l’auteur a écrit romans, poèmes, pléthore de billets pour Le Monde ou Des Papous dans la tête. Mathématicien de formation, membre de l’Oulipo dont le Rond-Point est une antichambre, Hervé Le Tellier dresse un savoureux état du monde depuis la figure touchante d’un fou de Churchill. Gueule étrange du cinéma français, acteur vedette de la série Le Bureau des légendes, Gilles Cohen a mis ici en scène Zouc par Zouc avec Nathalie Baye, La Baignoire et les Deux Chaises, joué Revenez demain de Blandine Costaz. Il organise le repas, invite à sa table l’un des incongrus libérateurs du monde, et se confond à son idole pour se sauver lui-même.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Mon dîner avec Winston

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment