Michèle Anne De Mey - Neige

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 14 au 16 janvier 2010
Durée : 1H10

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Figure de proue du renouveau de la danse contemporaine en Belgique, Michèle Anne De Mey possède une qualité rare : son écoute à l’oeuvre dans la musicalité de sa gestuelle. Neige, enchantement chorégraphique, promet des effets très spéciaux.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 janvier 2010

 

Michèle Anne De Mey - Neige

De

Michèle-Anne de Mey

Avec

Ashley Chen

,

Leif Federico Firnhaber

,

Kung Hee Woo

,

Gabrielle Iacono

,

Adrien Le Quinquis

,

Gala Moody

  • Un ballet musical

Figure de proue du renouveau de la danse contemporaine en Belgique, Michèle Anne De Mey possède une qualité rare : son écoute à l’oeuvre dans la musicalité de sa gestuelle. Neige, enchantement chorégraphique, promet des effets très spéciaux.

Formée à Mudra, l’école de Maurice Béjart à Bruxelles, Michèle Anne De Mey trace sa voie chorégraphique dès 1980, travaillant également avec Anne Teresa De Keersmaeker. Elle signe Sinfonia Eroïca en 1990 qui lui vaut une reconnaissance internationale. Neige est tout autant un ballet musical, sur la septième symphonie de Beethoven. Dans ce conte « enchanteur et terrifiant », les éléments se déchaînent au fil des tableaux dans un décor de Sylvie Olive. De ce paysage dansé, Michèle Anne De Mey fait une parabole sur la place de l’homme dans l’univers. La chorégraphie y prenant des allures de rêve éveillé dans les tons changeants d’un hiver à perpétuité.

Philippe Noisette

Musique Ludwig Van Beethoven : Symphonie n°7 en la majeur

  • Une ode à la nature

Il en ira de Neige comme d’un conte : enchanteur et terrifiant. Universel et cependant désignant chacun par son nom. Fable interrogeant autant notre humanité générique que notre singularité.
Fresque panthéiste pleine de bruit et de fureur pondérée ça et là d’éclaircies.

Une parabole en somme, questionnant la place de l’homme dans l’univers. Un corps confronté aux éléments naturels qui, par leur surgissement, se font révélateurs de ses errements. Grêle, tempête, pluie… neige ; autant de « marqueurs » au moyen desquels sont questionnés tour à tour présence et absence du corps dans un aller-retour permanent entre danse et scénographie. Des corps qui balaient le paysage, lui imprimant leurs traces, mais aussi des corps qui tanguent et vacillent au gré des fluctuations météorologiques. Et de ce va-et-vient incessant naît l’écriture chorégraphique.

Sous nos yeux se déploie alors une ode à la nature et à sa luxuriance échevelée. Un chant en forme de danse porté par une partition légendaire, celle de la septième symphonie de Beethoven. Partition structurée en quatre mouvements – comme autant de saisons – déclinée à l’envi (pour quatuor à cordes, pour un piano, pour deux pianos…) au fil des différents tableaux… Tableaux qui se répondent, s’enchaînent et se fondent dans une mutation incessante conférant au cycle vertueux : harmonie et chaos, mouvement perpétuel, caractère magique des éléments. Neige, déferlante onirique.

Nous sommes en effet sur les terres du féérique. Silhouettes fantastiques envahissent ce théâtre d’ombres pour mieux « révéler » notre imaginaire et nous emporter dans les abysses du r êve. Où l’on s'aperçoit que l’artifice a plus d’impact que le réel…

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Michèle Anne De Mey - Neige

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Daniel D. (1 avis) 18 novembre 2009

Michèle Anne De Mey - Neige Vu à Maubeuge le 17/11/09. A mon avis spectacle à éviter, bien que l'idée de la neige tombant pendant tout le spectacle est bien. Mais démarrage trop lent, peu de vraie danse, peu de musique de beethoven, trop d'idées érotiques. D'ailleurs le public ne s'y est pas trompé, il est parti en majorité pendant le salut final des danseurs.
0
0

Spectacles consultés récemment