Merce Cunningham - Summerspace / Exchange / Scenario

1
2
3
4
5

Théâtre du Châtelet , Paris

Du 14 au 20 novembre 2019
Durée : 2h15 avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Ballet

,

Danse contemporaine

,

Festival d'Automne à Paris

,

Sélection Danse

Le Ballet de l'Opéra de Lyon rend hommage au maître de la postmodern dance pour son centenaire, avec trois œuvres retraçant 50 ans de création.
Continuer la lecture

Spectacle complet

 

Photos & vidéos

Merce Cunningham - Summerspace / Exchange / Scenario

Chorégraphie

Merce Cunningham

Le Ballet de l'Opéra de Lyon rend hommage au maître de la postmodern dance pour son centenaire, avec trois œuvres retraçant 50 ans de création.

  • Programme

Summerspace
Cette pièce est révélatrice de la méthode de collaboration unique de Cunningham. Feldman a composé la partition, Rauschenberg a conçu le décor et Cunningham a chorégraphié, chacun indépendamment les uns des autres. Ensemble, le mouvement, la musique et le décor donnent l’impression d’une douce journée d’été. Vêtus de justaucorps peints, les danseurs se déplacent sur la scène par accès soudains de vitesse et de suspension, zigzaguant dans tous les sens, comme des créatures volantes. Grondant dans les basses, comme un tonnerre lointain.

20 min (1958, 6 danseurs)
Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : Morton Feldman, Ixion
Décor, costumes : Robert Rauschenberg
Lumières : Aaron Copp
Pianistes : Futaba Oki & Agnès Melchior

Précipité

Exchange
Divisé en trois parties, Exchange débute avec la moitié de la compagnie dans la première partie, l’autre moitié dans la seconde et tout l’ensemble dans la troisième. Interrogé sur son inspiration pour cette pièce, Cunningham a déclaré : “J’ai souvent été frappé par l’idée de récurrence, de mouvements, d’inflexions. C’est toujours un nouvel espace et un moment différent. J’ai donc décidé de l’utiliser dans Exchange.” Cunningham utilise des opérations aléatoires pour créer un ordre de déplacement. Chaque fois qu’une série de mouvements se répète, ils se produisent dans un contexte différent, dans un espace et un temps différents, avec des danseurs différents. Contrairement à plusieurs œuvres de plein air de Cunningham, Exchange avait un milieu urbain. Les décors et les costumes ont été créés par Jasper Johns dans des tons gris sablés recouvrant la scène de couleurs de suie et de crasse.

45 min (1978, 15 danseurs)
Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : David Tudor, Weatherings
Design sonore : Phil Edelstein
Costumes, décors, lumière : d’après les dessins originaux de Jasper Johns
Conseiller technique : Davison Scandrett

Entracte

Scenario
Scenario a été créé, Cunningham et Rei Kawakubo le designer de Comme des Garcons. Les costumes humoristiques de Kawakubo jouent avec l’idée de distorsions physiques, à la recherche de bosses et de grandes fesses. Ce sont principalement des bandes bleues verticales sur des motifs en damier blanc ou vert pâle et blanc. Pour la plupart, cinq ou six danseurs twistent ou gardent la pose chacun d’entre eux dans son propre espace, avec une ruée vers les autres danseurs vers la fin du spectacle. La partition électronique audacieuse est de Takehisa Kosugi.

40 min (1998*, 15 danseurs)
*la pièce a été créée en 1997 pour être présentée du 8 au 11 janvier 1998 pour 4 représentations à l’Opéra Garnier
Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : Takehisa Kosugi, Wave Code A-Z
Décor et costumes : Rei Kawakubo
Lumières et supervision technique : Davison Scandrett

  • Le Ballet de l'Opéra de Lyon et Merce Cunningham

Dès les années 40, Merce Cunningham révolutionne les codes de la danse, posant les bases de la post-modern dance. En introduisant le hasard dans ses créations, en s’affranchissant de la narration, en dissociant danse, musique et scénographie, le chorégraphe a transformé le mouvement en émotion pure, et replacé le geste au centre de tout, comme pour rendre à la danse sa liberté et son autonomie.

Le Ballet de l’Opéra de Lyon a intégré depuis des années à son répertoire des pièces de Merce Cunningham. C’est donc logiquement que la compagnie participe au grand Portrait que le Festival d’Automne à Paris consacre au chorégraphe pour le centenaire de sa naissance.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Merce Cunningham - Summerspace / Exchange / Scenario

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment