Medhi Kerkouche / Compagnie EMKA - PORTRAIT

1
2
3
4
5

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Du 06 au 08 janvier 2023
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Sélection Danse

,

Hip-hop

Distance, disparition, amour, connexions : Mehdi Kerkouche explore les rapports intrafamiliaux, à mi-chemin entre le burlesque et le contemporain. Dès 12 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Medhi Kerkouche / Compagnie EMKA - PORTRAIT

De

Lucie Antunes

Chorégraphie

Mehdi Kerkouche

Dès 12 ans.

  • Une tribu de danseurs pop et décalés

« On ne choisit pas sa famille ». Neuf danseurs à la personnalité foisonnante donnent vie à un portrait de famille touchant et vivifiant sous la houlette d'un jeune chorégraphe très remarqué.

Mehdi Kerkouche choisit le sujet de l’héritage familial comme matière chorégraphique. C’est par les corps déjantés d’une tribu de danseurs pops et décalés qu’il nous en livre sa version. Famille heureuse, embarrassante, toxique, absente ? Comment s’en extraire ou au contraire s’y réfugier ? Comment affirmer son individualité dans une culture familiale qui pourrait tout déterminer ? Ils sont toute une tribu sur le plateau. Un groupe en apparence homogène. Et pourtant, il aura fallu quelques secondes pour que chacune des personnalités se libère et se manifeste. Les corps s’électrisent de manière isolée ou dans des partitions d’ensemble entre burlesque et contemporain au son de la musique sensible de Lucie Antunès.

Ce Portrait, aux allures d’exploration entre l’image du cadre et les liens qu’on nous impose, offre une réponse empreinte de nostalgie et d’émotions à la question de l’héritage familial.

  • Un langage commun extrêmement (é)mouvant

Au sein de la compagnie EMKA, créée en 2017, le danseur et chorégraphe développe une recherche ambitieuse, conjuguant énergie et poésie, avec des interprètes aux potentialités multiples. Ensemble, loin des codes normatifs de la danse classique, ils font advenir un langage commun extrêmement (é)mouvant, d’une puissante sensibilité, au confluent de divers styles de danse (hip-hop, contemporain, house, jazz, danse traditionnelle arabe, etc.).

Après Dabkeh et Et si, deux pièces centrées sur la notion de collectif, la nouvelle création de la compagnie, PORTRAIT, approfondit l’exploration du groupe en se focalisant sur la famille, ce clan originel que l’on ne choisit pas. Les danseurs font percevoir avec intensité, à travers des tableaux très expressifs teintés de burlesque, les liens qui se (dé)nouent entre chaque être humain et sa famille tout au long de la vie.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Medhi Kerkouche / Compagnie EMKA - PORTRAIT

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment