Liberté à Brême

1
2
3
4
5

Théâtre de Gennevilliers (T2G) , Gennevilliers

Du 20 au 30 mars 2020
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

,

Thriller

Geesche Gottfried, femme bourgeoise, souffrir d’une malédiction : ses proches qui la font tant souffrir meurent tou·te·s les un·e·s après les autres. La pièce de Fassbinder raconte l’histoire de sa lutte pour une impossible émancipation. Une très belle mise en scène de Cédric Gourmelon, avec Valérie Dréville, exceptionnelle. À partir de 16 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 30 mars 2020

 

Photos & vidéos

Liberté à Brême

De

Rainer-Werner Fassbinder

Mise en scène

Cédric Gourmelon

Avec

Gaël Baron

,

Guillaume Cantillon

,

Valérie Dréville

,

Christian Drillaud

,

Nathalie Kousnetzoff

,

Adrien Michaux

,

François Tizon

,

Gérard Watkins

À partir de 16 ans.

  • Lutte pour une impossible émancipation

Geesche Gottfried, femme bourgeoise issue de la société conservatrice allemande du XVIIIème siècle semble souffrir d’une malédiction : ses proches qui la font tant souffrir meurent tou·te·s les un·e·s après les autres. En dix-sept courts tableaux la pièce de Fassbinder raconte l’histoire de sa lutte pour une impossible émancipation.

Cédric Gourmelon s’est entouré d’un groupe d’actrices et d’acteurs expérimenté·e·s pour donner corps de façon précise et cinglante à des situations courtes. Liberté à Brême est à la fois un thriller, une tragédie et une farce macabre. Sans privilégier une forme plutôt qu’une autre, ils s’attacheront à faire entendre la singularité et la radicalité de l’oeuvre du dramaturge allemand.

Les actrices et acteurs entreront en scène dans un espace neutre, entourant une zone légèrement surélevée sur laquelle se trouveront une table, un canapé, quelques chaises. Geesche Gottfried interprétée par Valérie Dreville ne quittera pas la zone. Elle y sera rejointe par chacun·e des protagonistes.

D’après Bremer Freiheit, de Rainer Werner Fassbinder, traduction Philippe Ivernel.

  • La presse

« Formidable Valérie Dréville. Exceptionnelle même, ici sous la direction de Cédric Gourmelon qui met en scène l’une des œuvres majeures de Rainer Werner Fassbinder, Liberté à Brême. La plus incandescente. La plus violente aussi.  » Hervé Pons, Les Inrocks, 22 novembre 2019

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Liberté à Brême

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment