Les Tribunaux rustiques

1
2
3
4
5

Iris , Villeurbanne

Du 03 au 18 décembre 2004
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

D'après une nouvelle de Maupassant consacrée au monde rural normand. Dans ce constat de la misère sociale, de l'obscurantisme et de l'ignorance, Maupassant creuse dans l’éternel humain et trouve des joyaux d’écriture qui cristallisent l’émotion et la drôlerie d’acteurs véritablement inspirés.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 18 décembre 2004

 

Les Tribunaux rustiques

De

Guy de Maupassant

Mise en scène

Philippe Clément

Avec

Philippe Clément

  • Pour rire et s'émouvoir de la vie des petites gens

Si les portraits au vitriol de la bourgeoisie et des nobliaux de province sont inoubliables, les nouvelles que Maupassant a consacrées au monde rural normand sont moins connues. Parmi elles, Les Tribunaux Rustiques donne son titre à une création de l’Iris enrichie par ses constants succès en tournées.

Cruels et cocasses, les personnages sortent de l’ombre devant nous. Ils affichent la fierté de leurs racines dans les épreuves d'une vie dure qu'ils apprivoisent au jour le jour avec fatalisme. Prisonniers de leurs passions, âpres au gain, ignorants des interdits sexuels, soupçonneux envers l'étranger, se défiant des autorités judiciaire et ecclésiastique, ils sont plus que le reflet d'une époque : celui de notre inconscient collectif.

Dans ce constat de la misère sociale, de l'obscurantisme et de l'ignorance, Maupassant, en digne élève de Flaubert, creuse dans l’éternel humain et trouve des joyaux d’écriture qui cristallisent l’émotion et la drôlerie d’acteurs véritablement inspirés.

  • Note d'intention

Plus connu pour ses portraits au vitriol de la bourgeoisie et des nobliaux de province, Guy de Maupassant a brossé l'univers rural de sa Normandie natale à travers de nombreuses nouvelles. Parmi elles Les Tribunaux Rustiques, titre du spectacle que la Compagnie de l'Iris consacre au monde paysan de la fin du 19ème siècle.

Il y réussit d'autant mieux ici qu'il a le génie de mêler à la noirceur extrême du propos le comique irrésistible des situations et des personnages : Boitelle renonce à la femme qu’il aime parce que ses parents la trouvent trop noire. Le calculateur Maître Chicot négocie une ferme en viager à une vieille dame contre de l’eau de vie et un peu de compagnie. La jeune bonne Rosalie Prudent accouche de jumeaux et, ne pouvant se résoudre à faire un choix entre les deux est contrainte à l’infanticide du fait de sa condition sociale…

Ni victimes, ni héros, ces personnages, souvent cocasses, affichent la fierté de leurs racines face aux épreuves d'une vie dure qu'ils ont apprivoisée avec les armes de la fatalité. Prisonniers de leurs passions, âpres à l'argent, soupçonneux vis-à-vis de l'étranger, débarrassés des interdits sexuels, méfiants vis-à-vis de l'autorité judiciaire et ecclésiastique, ils sont à la fois le reflet d'une époque et de notre inconscient collectif. Dans ce constat de la misère sociale, de l'obscurantisme et de l'ignorance, Maupassant soigne les détails, souligne un trait de personnalité, ose l'humour. Une veine douce-amère que l'on retrouve dans la mise en scène de ce spectacle drôle et émouvant.

Philippe Clément

  • La presse

« C’est désopilant et comique. » Libération

« Ce spectacle drôle et émouvant déroule ses images d’Epinal avec un rythme soutenu et une réelle intelligence dramatique. C’est une belle surprise que nous réserve la compagnie. » Le Progrès

« Un texte qui résonne comme un indirect réquisitoire contre un certain ordre social. » Lyon Figaro

« C’est tout un monde rural, celui de la Normandie du siècle dernier, qui est évoqué à travers ces récits de paysans rapaces, madrés ou naïfs, qui parlent une langue savoureuse, mélange de français courant et d’expressions patoisantes. » Lyon Capitale

« Il y a du très bon dans le spectacle de la compagnie de l’Iris. Les très bons moments sont dans le tableau d’ouverture (Boitelle) ainsi que dans deux scènes, l’une tendre et émouvante, l’autre horrible et tragique. Ce sont même de grands moments. » Lyon Figaro

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Tribunaux rustiques

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment