Le malade imaginaire

Lucernaire , Paris

Du 29 juin au 09 octobre 2022
Durée : 1h10

CLASSIQUE

,

Comédie de moeurs

Florence Le Corre et Philippe Person adaptent la comédie de Molière. Chassés-croisés, quiproquos et personnages hauts en couleur seront au rendez-vous dans ce classique incontournable et intemporel.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 20 € au lieu de 31,50 € 15,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Le malade imaginaire

De

 Molière

Mise en scène

Florence Le Corre

,

Philippe Person

Avec

Léo Barros Jones

,

Nina Carret

,

Léa Dumont

,

Grégory Dutoit

,

Adonide Evesque

,

Guillaume Ghostine

,

Violette Grimaud

,

Kelly Jehanno

,

Tamara Lascar

,

Romane Le Roy

,

Inès Manglano

,

Léo Pentecôte

,

Juliette Sirou

,

Marie Vono

,

Bastien Wasser

  • Faire éclater les faux semblants

Argan est ce qu'on appellerait aujourd'hui un hypocondriaque. Il vit dans la peur d'être malade et fait le bonheur de médecins plus intéressés à lui plaire qu'à lui dispenser les soins appropriés... ou à lui dire la vérité. Sa fille, Angélique, est amoureuse de Cléante mais Argan préfère à ce dernier un jeune médecin, fils de médecin, nommé Thomas Diafoirus. Toinette, la servante rusée, décide de faire éclater les faux semblants afin de faire triompher la vérité des sentiments...

Distribution en alternance.

  • La presse

« Le public rit sans interruption. Le texte est là et avec lui Molière en son esprit. » Toute la Culture

« Resserrant l’intrigue à son essentiel, [Philippe Person] met ainsi en exergue les aspects burlesques, voire carnavalesques de l’œuvre, où chaque personnage joue à un moment à être autre. » Froggy's Delight

  • Note d’intention des metteurs en scène

Dernière comédie de Molière, ces trois actes sont à l’origine agrémentés de ballets et de musiques. L’adaptation de Philippe Person se recentre sur le texte, l’intrigue « toute pure », même si nous avons voulu, à notre manière, rendre hommage à cette structure d’origine par des intermèdes choisis. La comédie est sombre. Le rire est convoqué pour conjurer le sort et la peur de la mort.

Argan, le malade, devant garder sa chambre, Vincent Blot a imaginé ici une scénographie s’articulant toute entière autour de ce lieu unique et « total » : Chambre où l’on nait, chambre où l’on meurt, où l’on donne la vie, où l’on veille... La mise en scène se resserre autour d’un « lit-fauteuil » autour duquel se présente toute une galerie de personnages hauts en couleur. Nous assistons à une sorte de « carnaval » où la servante se déguise en médecin, l’amoureux se fait passer pour le remplaçant du professeur de musique, Argan lui-même joue à faire le mort, quant à Béline, son épouse, elle est un modèle de duplicité. Grâce à ces renversements sont révélés les faux-semblants qui permettront, finalement, « le triomphe de l’amour » dans un « Happy end » provisoire.

C’est donc aussi un hommage au théâtre qui, sous les dehors du faux, nous montre à voir le vrai. Le malade imaginaire s’est imposé à nous pour fêter Molière et le théâtre avec ces jeunes acteurs et actrices, après deux ans de formation et... de pandémie.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le malade imaginaire

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

BERNARD M. (18 avis) 12 août 2022

Très bon spectacle Dans cette adaptation du Malade imaginaire les acteurs et actrices sont dynamiques, le rythme est conservé pendant toute la durée de la pièce. Je n'ai pas aimé les costumes contemporains ni les intermèdes musicaux. A mon avis cela n'apporte rien à Molière, ses pièces sont là depuis 400 ans elles seront encore là dans de nombreuses années, il n'est pas nécessaire d'y ajouter des choses pour coller à notre époque, on y colle parfaitement sans cela. La salle était pleine, de plus le 10/08/22, avec la canicule sans climatisation, on a tous tiré la langue.
0
0
1
2
3
4
5
Par

ODILE A. (6 avis) 11 juillet 2022

Un excellent moment Inventivité de la mise en scène, adaptation pleine d'humour, dynamisme des acteurs, on ne s'ennuie pas, on rit beaucoup. Merci
0
0

Spectacles consultés récemment