Le Siffleur

Théâtre de Saint-Maur , Saint-Maur-des-Fossés

Le 24 septembre 2017

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Familial

,

Humour musical

,

Récital

Il fallait l’inventer : le Siffleur ose tout, donne vie à un spectacle virtuose et propose un spectacle ovni, entre humour décalé, conférence burlesque et maîtrise du sifflet, cassant ainsi les codes pourtant bien solides de la musique classique. Une version solo de son spectacle !
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 29,50 € au lieu de 33,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Le Siffleur

De

Fred Radix

Avec

Fred Radix

  • Spectacle humoristique, singulier, musical et poétique

Il fallait l’inventer : le Siffleur ose tout, donne vie à un spectacle virtuose et propose un spectacle ovni, entre humour décalé, conférence burlesque et maîtrise du sifflet, cassant ainsi les codes pourtant bien solides de la musique classique.

Historien déjanté, il est soucieux de faire rayonner cette culture méconnue au plus grand nombre et pose la musique sifflée comme un style à part entière. Avec force anecdotes, anachronismes et interaction avec le public, son humour absurde et décalé fait mouche à chaque fois.

Soliste en mal d’orchestre il interprète – en sifflant bien sûr - les plus beaux airs de la musique classique, de Mozart à Bizet en passant par Schubert et Satie et quelques incontournables mélodies de musiques de films. Un spectacle humoristique, singulier, musical et poétique bref… l’un des spectacles les plus réjouissants du moment !

  • La presse

« Un artiste philarmonique » RTL

« Majestueux cours Magistral » France Musique

« Un récital désinvolte et drôle, interprété par un virtuose de la glotte » (TTT) Télérama

« Virtuosité et autodérision : à vous couper le sifflet ! » Le Canard Enchaîné

« Aussi drôle que techniquement renversant, un artiste philharmonique ! » Le Parisien

« Un spectacle original entre maitrise du sifflet, humour décalé et conférence burlesque. » Le Progrès

« Inclassable, on en est sortis emballés ! » Le Figaro

  • Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours siffloté du matin au soir

Pourtant, comédien-musicien-auteur, parcourant les routes depuis une vingtaine d’années, l’idée de monter un spectacle autour du sifflet ne m’avait jamais effleuré l’esprit. C’est pour moi un art du quotidien qui relève de l’inné et de la spontanéité et, à première vue, pas un art virtuose. Et pourtant… À l’occasion d’un spectacle qui mélangeait humour et chansons, j’ai écrit un sketch ironique qui s’intitulait « J’aurais voulu devenir siffleur professionnel » qui provoqua des retours dithyrambiques. En quelques minutes, j’avais réuni la prouesse technique et mélodique du sifflet, l’humour pince-sans-rire du personnage de concertiste et la poésie issue de ce mélange de sifflet, de musique classique et de musique de films. Cela a donné un résultat étonnant, singulier, décalé et inédit, à ma plus grande surprise.

Je me lance alors en 2014 dans l’écriture d’une forme longue à travers laquelle je peux prendre le temps de développer le sujet et le personnage. L’histoire d’un musicien soliste qui propose le sifflet comme instrument à part entière, un Pavarotti du sifflet qui arrive avec ses certitudes d’érudit, persuadé que la « musique classique sifflée » est connue de tous ! Or, ses illusions retombent au cours du spectacle. Ainsi, pour convaincre son auditoire, il va devoir interpréter des airs de musique de films ou de publicité, et non uniquement des airs de musique classique réputés. Car, en filigrane, ce spectacle parle aussi du complexe que certains d’entre nous entretiennent avec la musique classique. On la connaît sans la connaître, et même si on connaît quelques airs, on l’abandonne volontiers aux mélomanes, aux érudits, et la discipline en devient élitiste.

Le siffleur se retrouve donc à devoir vulgariser sa pratique pour être entendu. Parallèlement à cette écriture de spectacle, je travaille le sifflet d’arrache-pied comme pour chaque nouveau spectacle. C’est un nouveau défi qui me ravit car j’aime apprendre et maîtriser une nouvelle discipline tels auparavant l’acrobatie, les techniques de cirque, le chant ou un instrument de musique. Je travaille les musiques du spectacle avec un quatuor à cordes, tant pour accorder les tonalités des œuvres à mon sifflet, que pour travailler la finesse de l’interprétation que demande la musique classique. Le même quatuor enregistre alors en studio la bande-son sur laquelle je siffle en spectacle. Parfois, ce quatuor me rejoint sur scène.

Un autre ingrédient qui compose ce spectacle est l’interactivité que ce personnage est obligé de développer pour entrer en communication avec le public. Venant du théâtre de rue, j’aime cette communication directe qui annule de fait le quatrième mur du théâtre, et vient casser les barrières que ce personnage avait érigées au début de la représentation. Avec plus de 300 représentations en 2 ans, un Festival d’Avignon complet, plusieurs passages à Bobino, et quelques voyages à l’étranger (Espagne, Taiwan…), c’est toujours un plaisir intact que d’endosser le costume du Siffleur.

Fred Radix


Avis du public : Le Siffleur

2 Avis

2 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Philppe B. 12 avril 2017

    A ne pas manquer Nous avons passé une excellente soirée. Spectacle drôle, enlevé, décalé. La soirée a passé trop vite. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Jean-pierre D. 05 novembre 2016

    Original, drôle et virtuose Spectacle vu à Avignon l'été dernier, excellent moment très drôle, super original, on ne s'ennuie pas un instant! Pour tous publics »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment