La visite

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 07 au 17 octobre 2020
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Seul(e) en scène

,

Seul(e) en scène

Le thé est servi et le nouveau-né attend son lait. La jeune femme reçoit ses visiteurs, elle les prend à témoin de sa révolution. Parole directe et sans fard au public : être mère n’a rien du miracle annoncé... Dans son hilarant delirium, elle interroge ce qu’on appelle « l’instinct maternel ».
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 31,50 €,22,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

La visite

De

Anne Berest

Mise en scène

Anne Berest

Avec

Lolita Chammah

  • Visites post-partum

Une table basse, des fleurs éparses, et des peluches abandonnées dans leurs paquets... Le thé est servi et le nouveau-né attend son lait. La jeune femme reçoit ses visiteurs, elle les prend à témoin de sa révolution. Parole directe et sans fard au public : être mère n’a rien du miracle annoncé. C’est une catastrophe organique suivie d’épisodes délirants dans la chambre : branle-bas de visites, festival de cris et de pleurs, réflexes imbéciles et réflexions des familles... Elle traverse des états contraires. Dans son hilarant delirium, elle interroge ce qu’on appelle « l’instinct maternel ». Elle convoque ses connaissances scientifiques, passe en revue le monde animal, de la tortue abandonnique à la lézarde qui dévore sa progéniture... Est-il si merveilleux d’enfanter ?

Romancière, scénariste, Anne Berest est l’autrice de nombreux romans dont Gabriële, coécrit avec sa soeur. Présente dès l’origine de l’aventure du Rond-Point sous la houlette de Jean-Michel Ribes, elle fonde en 2002 Les Carnets du Rond-Point et participe aux débats du Comité de lecture depuis sa création. En 2008, elle dirige Édouard Baer dans Un pedigree d’après le texte de Patrick Modiano.

À la demande de Lolita Chammah, qu’elle connaît depuis plus de vingt ans, elle écrit La Visite, monologue et invective, brûlot rieur et sans pudeur contre toutes les idées reçues relatives à l’instinct maternel et aux joies d’être maman.

  • La presse

« Dans le monologue d’Anne Berest, Lolita Chammah excelle en mère larguée face à l’instinct maternel. » Anne Diatkine, Libération

« Réjouissant. Drôle et dévastateur. [...] La Visite un vrai brûlot théâtral savamment architecturé, un monologue scénique hautement incendiaire et sophistiqué. [...] Lolita Chammah, épatante de folie, d’hystérie et d’élégante désespérance. » Fabienne Pascaud, Télérama

« De phrases-chocs en montées de lait, le ton tragi-comique qui heurte, déride, dérange... » Valentin Pérez, M le magazine du Monde

« Dans un monologue alerte et à vif, elle livre ses pensées post-partum, dérangeantes, peut-être dérangées. L’instinct maternel ? Alors que bébé dort, elle en doute haut et fort. [...] Son monologue interroge au passage le regard des autres, ceux qui surprennent son intimité. Sont-ils des ennemis ? Des voyeurs ? » Alexis Campion, Le journal du Dimanche

« Anne Berest a écrit et mis en scène ce monologue sensible, intense, jamais déprimant, traversé d’humour. Car, oui, contre toute attente, on rit ! » Mathieu Perez, Le canard enchaîné

« Lolita Chammah se révèle virtuose, chevauchant un rythme affolant de la parole, perdue et éperdue, traquant dans nos regards la preuve de sa folie. » Brigitte Hernandez, le Point

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La visite

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment