La Mouche

Bouffes du Nord , Paris

Du 07 au 25 septembre 2021
Durée : 1h30 environ

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

,

Sélection Evénement

,

Comédie dramatique

,

Molières 2020

,

Science-fiction

,

Tête d'affiche

Un scientifique se transforme peu à peu en mouche, suite à une expérience de téléportation qui tourne mal. Valérie Lesort et Christian Hecq adaptent librement la nouvelle de George Langelaan, qui a inspiré le film culte de Cronenberg. Un terrain de jeu extraordinaire pour ce duo qui excelle dans les effets spéciaux et visuels.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 25 septembre 2021

 

Photos & vidéos

La Mouche

De

George Langelaan

Mise en scène

Christian Hecq

,

Valérie Lesort

Avec

Jan Hammenecker

,

Christian Hecq

,

Valérie Lesort

,

Christine Murillo

Molières 2020 du comédien dans un spectacle de théâtre public (Christian Hecq), de la comédienne dans un spectacle de théâtre public (Christine Murillo) et de la création visuelle.

  • Un laboratoire d’expérimentations scéniques

Dans les années 60, au cœur d’un village, Robert vit avec sa maman Odette. La relation mère-fils est inquiétante et désopilante à la fois, un clin d’œil à l’épisode « La soucoupe et le perroquet » de l’émission Strip-tease.

La cinquantaine, dégarni, bedonnant, Robert passe le plus clair de son temps enfermé dans le garage où il tente de mettre au point la machine à téléporter. On assiste au quotidien de ce drôle de couple, ponctué par des expériences de téléportations plus ou moins réussies.

Comme dans le film de Cronenberg, tiré lui-même de la nouvelle de George Langelaan, Robert va tenter de se téléporter, mais une mouche s’est glissée dans la machine, et l’apprenti scientifique va peu à peu se transformer en insecte géant. Ses transformations physiques et mentales ne seront pas sans rappeler celles de Gregor dans La Métamorphose de Kafka. Robert va se déshumaniser peu à peu pour devenir une bête capable de grimper au mur, poussée par une recherche insatiable de nourriture.

Travail corporel, effets spéciaux, esthétique du temps des prémices de l’informatique, La Mouche est un laboratoire d’expérimentations scéniques et visuelles, un extraordinaire terrain de jeu.

Valérie Lesort et Christian Hecq

Librement inspiré de la nouvelle de George Langelaan.

  • La presse

« Un moment délicieusement inclassable. » Les Echos

« Valérie Lesort et Christian Hecq provoquent le mélange atomique de La Mouche, de George Langelaan, et d’un célèbre épisode de l’émission Strip-tease : téléportation réussie et rire garanti ! » Catherine Robert, La Terrasse

« Le duo invente un univers scénique bien à lui, décalé, bricolé, vintage et farfelu, un univers de doux-dingues qui n’en oublie pas pour autant la dimension humaine. » Le Monde

« Christine Murillo, actrice bouleversante d'humanité, qui de toute évidence a trouvé, grâce à ses partenaires, un terrain de jeu à la mesure de son talent. » Télérama sortir TT

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Mouche

13 Notes

13 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(7)

Très bon


(3)

Bon


(1)

Pas mal


(2)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

MICHEL P. (5 avis) 18 janvier 2020

une mouche très vivante Elle est plus vivante que celle du roman où on se languit quand même de voir tous les jours la mère venir nourrir sa petite mouche et voir se qui se passe dans la tête de l'insecte humain.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Jean-Daniel G. (1 avis) 18 janvier 2020

Une approche inattendue et résolument incorrecte politiquement du thème de l'obsession du déplacement, de la sortie de son corps, du désenfermement — que tout ici pousse à vouloir. Scénographie envoûtante. Acteurs parfaits même dans l'excès.
1
0
1
2
3
4
5
Par

ChristineC (26 avis) 12 janvier 2020

Partagée Combiner la mouche avec les Deschiens en donnant à voir ce que l’on ne montre pas au théâtre est une idée à la fois intéressante et une fausse bonne idée parfois. L’aspect comédie vient en tournant en dérision des personnages caricaturaux et l’aspect tragédie vient de la métamorphose qui ne se termine pas bien du tout. Trop noir.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Thierry W. (1 avis) 26 septembre 2021

Acteurs, décor sauvent la pièce au contenu trop pauvre Acteurs et décor qui auraient mérités une pièce et des dialogues plus riches et diversifiés. En effet, des passages un peu longs et avec peu d'intérêts alternent avec d'autres plus plaisants dus surtout au jeu des acteurs. Un humour réel engendré notamment par des mimiques et jeu de corps de Christian Hecq qui est sans aucun doute la valeur ajoutée de cette pièce. Mais aussi des scènes qui se veulent comiques ponctuées par des artifices trop faciles qui semblent vouloir meubler des passages peu inspirés. L'ensemble se laisse regarder sans réel enthousiasme mais malgré tout avec le sentiment d'avoir passé un moment agréable.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Vanessa G. (19 avis) 19 septembre 2021

La mouche tique alors c'est peut être parce que nous sommes des fans et admirateurs inconditionnels de Christian Hecq que nous avons la mandibule un peu dure. Nous avons adoré la fusion des Deschiens et de Cronenberg mais cela nous a laissé un léger gout d'inachevé peut être par un manque de rythme et d'approfondissement des personnages.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Iris C. (3 avis) 17 septembre 2021

Étonnant de créativité de drôlerie et de travail sur le corps et la gestuelle des comédiens , le talent de Christian Hecq et Valérie Lesort ne se faiblit pas Bravo
0
0
1
2
3
4
5
Par

Dominique L. (1 avis) 16 septembre 2021

surprenant original comédiens formidables
0
0
1
2
3
4
5
Par

Danielle G. (4 avis) 13 septembre 2021

MAGNIFIQUE. Bravo les artistes.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie S. (1 avis) 13 septembre 2021

J'avais déjà vu le spectacle à Lyon. J'y ai emmené deux ados lors de mon séjour à Paris: elles ont adoré! Drôle, , bien joué, que du bonheur!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Alexis L. (2 avis) 01 février 2020

Super Pièce loufoque, surprenante. Excellent jeu d’acteurs. Théâtre fascinant. Seul point négatif, comme souvent mais ici particulièrement, le confort des assises
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment