L'homme qui rit

1
2
3
4
5

Pavillon Baltard , Nogent-sur-Marne

Le 08 juin 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Ciné-concert

Le réalisateur Paul Leni signe avec cette adaptation du roman de Victor Hugo un grand film gothique, nourri de l’expressionnisme allemand. Ce joyau du cinéma fantastique, dont Tim Burton revendique souvent l’influence, sera magnifié par les musiciens émérites de L’Octuor de France.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 25,50 €,20 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

L'homme qui rit

De

Paul Leni

Mise en scène

Jean-Louis Sajot

Direction musicale

Gabriel Thibaudeau

Le réalisateur Paul Leni signe avec cette adaptation du roman de Victor Hugo un grand film gothique, nourri de l’expressionnisme allemand. Ce joyau du cinéma fantastique, dont Tim Burton revendique souvent l’influence, sera magnifié par les musiciens émérites de L’Octuor de France.

Nous sommes en Angleterre à la fin du 17e siècle. Le roi Jacques se débarrasse de son ennemi Lord Clancharlie et vend son jeune fils, Gwynplaine, aux trafiquants d’enfants qui le défigurent, lui laissant un rictus figé sur le visage. L’enfant parvient à s’enfuir et sauve du froid un bébé aveugle. Ils sont recueillis par Ursus, un forain débonnaire. Surnommé « l’homme qui rit », Gwynplaine devient ensuite un célèbre comédien ambulant.

Publié en 1869, le roman de Victor Hugo a fortement inspiré le monde littéraire et cinématographique. Le metteur en scène Paul Leni en signe une remarquable adaptation avec ce film réalisé en 1927. On y retrouve toute la puissance de l’œuvre originelle, un mélodrame humaniste qui prône l’acceptation de l’autre et de soi. Ce film frissonnant aux allures gothiques préfigure également d’autres chefs-d’œuvre à venir : Freaks de Tod Browning ou plus récemment Elephant man de David Lynch.

Ce film de Paul Leni sera sublimé sur scène par la partition de Gabriel Thibaudeau et les solistes de L’Octuor de France. Souvenez-vous : ces musiciens nous avaient enchantés la saison dernière avec le flamboyant ciné-concert Le fantôme de l’opéra, accueilli déjà sous les voûtes métalliques du Pavillon Baltard.

Avis du public : L'homme qui rit

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment