L'Art du rire

Scène Watteau , Nogent-sur-Marne

Le 06 juin 2018
Durée : 1 heure

HUMOUR & CAFE THEATRE

,

Burlesque

,

Conférence

,

Coups de coeur

,

Familial

,

Tête d'affiche

Jos Houben, grand artiste belge, s’empare des gestes du quotidien, déconstruit et bricole les mécanismes du rire dans un spectacle hilarant à voir absolument. Du grand art qu'il partage avec une grande générosité, avec tous les publics de 7 à 77 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 25,50 €,20 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

L'Art du rire

De

Jos Houben

Avec

Jos Houben

« Que la reine trébuche, ça nous soulage. »

  • Rire et débusquer les évidences cachées

Air sérieux, presque grave, c’est du rire qu’il va parler. De tous les rires, ceux qui jaillissent aux pires moments, face aux chutes des uns, devant les désastres des autres. Les rires clairs, francs, massifs. Les rires faux, cyniques ou moqueurs. Sous toutes ses formes, chargé de sens ou décharge insensée, le rire devient un objet de découvertes hilarantes. Le conférencier s’empare des gestes du quotidien, stimuli de rires dingues ou pincés. Show ou performance, L’Art du rire s’impose comme une expérience unique dont le sujet décortiqué se propage, se provoque lui-même. Tous les rires, sourires et éclats, finissent par fuser dans la salle face au clown qui joue la plus fantaisiste et rigoureuse des master class.

Comme de tout on fait théâtre, Jos Houben fait rire de tout. Les mots prononcés par lui se révèlent d’un comique inattendu ; la musique de « camembert » évoque déjà l’odeur d’un fromage bien fait. L’homme le raconte, le mime. Les déséquilibres, les chutes engendrent l’hilarité. Sujet crucial : le corps des choses. Comment le corps humain tient-il à la verticale, jusqu’à quel point ? Pourquoi la Tour Eiffel impose-t-elle le respect, et la Tour de Pise l’attendrissement ? Jos Houben déconstruit et bricole les mécanismes du rire.

Il a grandi sur les plateaux de l’École Jacques Lecoq, dont il est devenu l’un des pédagogues. Cofondateur à Londres de la compagnie Complicité, désigné comme Ingénieur du rire par ses pairs, il a donné des stages de clown et de mouvement burlesque à travers le monde. Comédien chez le compositeur Aperghis ou dans les Fragments de Beckett, dirigé par Peter Brook, il donne depuis plus de dix ans, seul en scène, ces conférences, objets libres et mouvants, « open source » où chacun peut apporter son grain, sa théorie, son expérience. Il étudie le rire, propre de l’homme, et expose le meilleur de l’humain, quand tout un chacun quitte l’angoisse, la tristesse ou la colère pour rire de soi-même.

  • Le mot de l'auteur/metteur en scène

Je m’appuie sur des observations simples du quotidien. Je pars du corps, je reste fasciné par sa verticalité. J’ai un enfant de onze mois. Quand il a fait ses premiers pas, nous lui avons fait une fête, nous l’avons applaudi, acclamé, comme s’il passait de l’état animal rampant au statut d’être humain. Il était debout, et soudain quelqu’un ! J’aime débusquer les évidences cachées. Je regarde les gens dans les yeux ; je veux toucher tous les sens, visuels, le contact avec le sol, par la chute du corps, la musique des mots, des noms.

C’est une « rééducation » des émotions. On va découvrir comment et qui rit, sachant que le rire peut rire de lui-même : il est anarchique. On ne peut pas le contrôler, c’est quand il est interdit qu’il est le plus présent. Il peut jaillir aux funérailles, il est présent dans le soulagement comme dans la joie, il peut être froid, méchant. Il est amoral. Il est partout où est l’humain. Si on explique le rire, on tend à expliquer l’humain. Comment le rire est-il incarné ? Le rire est une révélation : la reine peut trébucher, et cela nous soulage.

J’évite les grands essais théoriques sur le rire. Je livre des constats et je donne des exemples concrets, basés sur une expérience concrète. Le vrai sujet du rire, c’est le corps des choses. Car tout bouge et drôlement. Tout est corps. Pourquoi est-ce que la tour de Pise nous attendrit, nous fait sourire, alors que la Tour Eiffel nous impressionne ? Parce que ce qui penche, ce qui hésite et boite nous touche et nous fait rire. Il y a un équilibre à trouver entre ce qui est immuable et rigide, et l’incertitude permanente. Nous avons besoin des deux, de la gravité et du flottement, qu’il s’agisse de politique, de religion, de famille ou d’art.

Jos Houben

  • La presse en parle

« L'Art du rire prend donc la forme d'une vraie-fausse conférence ou master class qui permet à Jos Houben de montrer l'étendue de son talent, en une partition corporelle d'une précision étourdissante. Mimiques, gestes, déséquilibres, tension ou relâchement du corps, l'animal n'a rien à envier aux grands burlesques américains, de Buster Keaton aux Marx Brothers, qu'il a d'évidence abondamment décortiqués. » Fabienne Darge, Le Monde

« C'est une merveilleuse leçon de théâtre que propose Jos Houben. En cinquante minutes, une irrésistible conférence, très logique et complètement folle. » Le Figaro

« Pour les besoins de ses démonstrations, Jos Houben fait parfois appel à des spectateurs comparses, victimes consentantes d’un jeu tout à fait dénué de cruauté. Plus pédagogue que bateleur, il ne joue surtout pas à l’amuseur professionnel. Et même lorsqu’il pousse à l’extrême certaines de ses théories, ainsi mimer un camembert, il a l’élégance de rester dans son sujet : le corps et sa tenue. » Libération

« Une petite merveille que ce solo d’un homme de théâtre qui décortique, en cinquante minutes, les mécaniques du rire : comment faire rire, pourquoi rit-on, comment rit-on ? » Télérama

« D'un ton savant mais amical, il se met à disséquer avec son irrésistible accent belge le pourquoi du rire, au fil d'une conférence tissée de cas pratiques et d'exercices physiques décoiffants. Jos Houben pratique un art de la rupture, de l'association d'idées et d'images burlesques, une science du tempo, de la sonorité, qui créent de vraies déflagrations sur le plateau. Des éruptions de rire comme des éclairs d'intelligence. » Fabienne Pascaud, Télérama, le 5 juin 2013


Avis du public : L'Art du rire

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(3)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

jean louis (3 avis) 26 juin 2015

Rire fin Un rire intelligent et un comédien d'une grande finesse
0
0
1
2
3
4
5
Par

Helene P. (2 avis) 24 juin 2015

l art du rire Fin, pertinent et drole.
0
0
1
2
3
4
5
Par

DANIELLE W. (11 avis) 11 juin 2015

Un bon moment Une approche originale, une analyse qui déclenche les rires à tous les coups. Bravo pour chouette spectacle.
0
0

Spectacles consultés récemment