Josiane Pinson - PSYcause(s) 3

La Scène Parisienne , Paris

Du 18 janvier au 07 mars 2020
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

,

Comédie dramatique

,

Seul(e) en scène

Pour clôturer la trilogie de PSYcause(s), « Elle » nous embarque dans les méandres les plus torturés de l'âme humaine, entre tendresse et vitriol.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 07 mars 2020

 

Photos & vidéos

Josiane Pinson - PSYcause(s) 3

De

Josiane Pinson

Mise en scène

Gil Galliot

Avec

Josiane Pinson

  • Une trilogie

La vie de notre psy est décidément semée d'embûches existentielles. Nous l'avons quittée très occupée à « niquer la mort ». Elle ne savait pas encore qu'elle traversait en fait un long fleuve tranquille.

Pour clôturer cette trilogie, Psycause(s)3 nous embarque dans les méandres les plus torturés de l'âme humaine. Entre un humour trempé au vitriol et une infinie tendresse pour les pauvres mortels que nous sommes.

  • La presse

« Josiane Pinson est irrésistible » Le Monde

« Josiane Pinson ne prend pas de gants pour faire tomber les murs d'un cabinet intime » Le Figaro

« Un humour férocement efficace » CNEWS

« Un spectacle jouissif à voir de toute urgence » L’oeil d'Olivier

« Dans ce jeu de divan aussi barré que réaliste, Josiane Pinson s'amuse à désaccorder chaque instrument de sa propre partition millimétrée » Causette

« Comme toujours avec Josiane Pinson, l’humour est subtil et l'écriture, ciselée. Seul-en-scène classieux, Psycause(s) 3 conclut avec élégance une trilogie originale et attachante. » Michèle Bourcet, Télérama TT

  • Mot des comédiens

Elle m'aura fait traverser près de seize ans d'existence et plus de 700 représentations et peindre quelques soixante portraits d'humains faillibles de toutes générations, psys ou pas, biberonnés aux névroses. D'humains, tout simplement.

Avec le seul outil que je connaisse et qui me ressemble : la dérision salvatrice. Pour rire de notre pauvre condition de mortels. Pour encore raconter cette étrange odyssée qu'est la vie : ses états euphoriques et ses descentes fracassantes aux enfers. Pour courir, encore et toujours, vers un équilibre émotionnel fragile et éphémère, fait de fantasmes, de frustrations, de pulsions contradictoires et d'aménagements raisonnables... ou déraisonnables ! Alors oui : j'ai une furieuse envie de poursuivre cette incroyable aventure de partage et de transmission ! De retrouver « Elle », ses patientes aux affects claudicants et le cocktail de leurs angoisses existentielles bien secouées au shaker !

PSYcause(s) 3 sera l'opus où « Elle », qui pensait avoir vécu la période la plus déstabilisante de son existence, va découvrir qu'elle traversait en fait « un long fleuve tranquille »... Pour clôturer cette trilogie, je me propose, avec un humour trempé au vitriol mais aussi avec tendresse, de vous embarquer dans les méandres les plus délirants et les moins recommandables de notre inconscient.

Josiane Pinson

Voilà qu’aujourd’hui, l’auteure et actrice Josiane Pinson me donne à nouveau sa confiance. Ma collaboration sur le spectacle précédent a été une expérience artistique et humaine tellement forte qu’il m’était impossible de refuser- ce que j’appellerais - un cadeau. Ce voyage essentiellement « féminin », à travers les névroses, les émotions ou les incongruités de la psyché et du comportement humain, propose un travail de direction d’actrice d’une grande richesse. L’Inconscient offre une vaste scène de théâtre, et la dramaturgie de PSYcause(s), sur laquelle se joue fantasmes, douleurs, et pulsions, oscille en permanence entre comédie et tragédie personnelle pour chaque protagoniste. La forme d’écriture quasi polyphonique permet également un traitement scénique loin du « seule en scène » volubile pour offrir au contraire des émotions en action.

J’ai envie - bien évidemment - de retrouver cette comédienne talentueuse et exigeante, aux capacités de métamorphoses et d’incarnation hors-pairs. Notre rencontre et notre collaboration professionnelle avaient mises en évidence un langage partagé et une vision commune lors du montage de PSYcause(s) 2. Mettre en scène ce PSYcause(s) 3 sera aussi un défi à relever. Celui de produire de la nouveauté sans sacrifier à l’esprit et à la sobriété de cet univers qui n’appartient qu’à son auteure. J’ai déjà hâte de donner vie et corps à de nouveaux personnages, de parfaire et de polir cet écrin théâtral. Je suis donc fier de participer à la réalisation de ce nouvel « épisode » de ce que l’on pourrait désormais dénommer…. La trilogie de PSYcause(s).

Gil Galliot

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Josiane Pinson - PSYcause(s) 3

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Justine P. (2 avis) 08 février 2020

Le spectacle PsyCause(s) est absolument génial du début à la fin, Josiane Pinson est une incroyable comédienne, qui nous fait passer par une palette d'émotions et surtout par le rire car elle évoque avec tant de subtilité et d'humour les névroses de son et de ses personnage(s). On a envie de faire partie de la vie trépidante et atypique de celui-ci, pour le meilleur et pour le rire.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Claude-michel D. (1 avis) 28 février 2019

Drôle, rythmé et très bien vu.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Catherine M. (1 avis) 19 février 2019

PSYcause(s) toujours Fin, drôle et intelligent
0
0

Spectacles consultés récemment