José Montalvo - Gloria

1
2
3
4
5

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 24 avril au 28 mai 1980
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Danse

,

Danse contemporaine

Complice avéré de Chaillot, José Montalvo aime à donner des nouvelles de son monde et nous invite une fois de plus, avec sa nouvelle création, à rêver plus grand. Spectacle tout public, à partir de 10 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 28 mai 1980

 

Photos & vidéos

José Montalvo - Gloria

De

Antonio Vivaldi

Chorégraphie

José Montalvo

Spectacle tout public, à partir de 10 ans.

Certains titres ont le génie de vous transporter dans un univers merveilleux : il en va ainsi de Gloria, prochain opus de José Montalvo. « Aujourd’hui, Gloria se crée dans une sorte de dialectique du prévu et de l’imprévu. Elle se métamorphose tout le temps. Je l’aimerais baroque, loufoque, luxuriante, boulimique, inventive, passionnée, mais tout le chemin reste à faire », souffle le chorégraphe.

José Montalvo voit Gloria comme la tenancière passionnée d’un cabaret onirique « qui s’appelle pour le moment L’auberge espagnole mais qui pourra aussi s’appeler Le cabaret Voltaire ». Espace cosmopolite, il célèbrerait à la fois la vie et son élan, nés de l’hybridation, du mélange, de la transformation issue des combinaisons nouvelles et inattendues entre les êtres humains, entre les cultures, les idées, les danses, les chansons et les musiques. Ce lieu serait porteur d’un chant d’amour, « réjoui de la joyeuse bâtardisation qui est en nous » et fréquenté par des personnages extravagants comme « autant de repères autour desquels j’aimerais construire ma pièce et faire danser le ballet du monde », précise José Montalvo.

Vivaldi sera le compagnon musical de cette oeuvre. « Par défi, parce que je crois absurde d’opposer le savant et le populaire, la profondeur à la superficialité, le génie à la légèreté. » Et Montalvo de conclure : « Face au chaos écologique annoncé, face à la violence, à la terreur, à la cupidité aveugle, à l’exclusion, à la marchandisation à tout-va, Gloria porte en elle une utopie, une naïveté, un antidote qui pour moi reste fécond. » Gloire lui soit rendue.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : José Montalvo - Gloria

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment