Je ne suis pas Michel Bouquet

Théâtre de Poche-Montparnasse , Paris

Du 04 septembre 2019 au 04 janvier 2020
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Biopic

,

Pièce historique

Maxime d’Aboville s’empare de la parole inspirée d’un monstre sacré nommé Michel Bouquet. D’après Les Joueurs, entretiens avec Charles Berling (Editions Grasset).
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 26,50 € au lieu de 33,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Je ne suis pas Michel Bouquet

De

Michel Bouquet

Mise en scène

Damien Bricoteaux

Avec

Maxime d'Aboville

  • La parole inspirée d’un monstre sacré

Maxime d’Aboville s’empare de la parole inspirée d’un monstre sacré nommé Michel Bouquet.

1943. Fuyant une réalité qui l’opprime, le jeune Bouquet embrasse la vocation d’acteur comme on entre dans les ordres. Traversant un siècle déroutant émaillé de rencontres exaltantes – son premier employeur s’appelle Albert Camus – il sera serviteur des grands textes pour montrer l’homme à l’homme et lui révéler ses mystères.

Dans une société qui englobe et nivelle, cette parole singulière, intuitive et souvent drôle sonne comme un vibrant plaidoyer en faveur de la liberté intérieure, l’exigence personnelle et la restauration de l’individu.

  • La presse

« Un spectacle d’une force et d’une profondeur bouleversantes. » Le Figaro, Armelle Héliot

« Son ressenti de jeune homme, fils d’un père taiseux abîmé par deux guerres, parvenant, enfin, à identifier la passion qui lui permettra de sortir la tête de l’eau, est ici exprimé avec beaucoup de finesse par Maxime d’Aboville. » Télérama TT

« Sans le copier, Maxime d’Aboville se glisse dans la peau du grand comédien et donne corps à une carrière passionnée. Une brillante prestation. » L'Humanité

« Dans Je ne suis pas Michel Bouquet, on écoute le grand comédien. Il parle de sa vie autant que de son art par le truchement du fin Maxime d’Aboville, dirigé par Damien Bricoteaux. (…) Un moment passionnant qui excède bien la « boutique » ! Et vous rirez souvent, notamment lorsque Bouquet raconte certaines scènes tournées pour Chabrol. » Le Quotidien du médecin

« Maxime d’Aboville n’est pas Michel Bouquet mais il a reconnu en lui une perception du monde similaire à la sienne. Même si l’ancien dit au début du spectacle, « une génération n’apprend rien à une autre » on trouve chez le plus jeune le même goût de la réflexion et du travail. Il joue Michel Bouquet et un vertige délicieux envahit le spectateur. » SNES

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Je ne suis pas Michel Bouquet

4 Notes

4 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Nathalie H. (2 avis) 11 octobre 2019

Je ne suis pas Michel Bouquet Très belle prestation de Maxime d'Aboville
0
0
1
2
3
4
5
Par

Chantal H. (3 avis) 07 octobre 2019

je ne suis pas Michel Bouquet J'avais vu Michel Bouquet parler de Michel Bouquet dans un entretien. J'avais été impressionnée... Le pari de Maxime d'Aboville va au delà. Ces deux acteurs nous donne une belle leçon de théâtre. Chantal
0
0
1
2
3
4
5
Par

Foulques C. (1 avis) 05 octobre 2019

Je ne suis pas Michel Bouquet Maxime d'Aboville réussit une fois de plus à saisir son public par une présence sur scène exceptionnelle et un texte très juste. On recommande sans hésiter !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Anne P. (4 avis) 28 septembre 2019

Je suis Michel Bouquet C’était un pari risqué que de se mettre dans les pas de cet immense acteur, Michel Bouquet. Et le pari est magnifiquement réussi avec Maxime d’Aboville : sobre dans son jeu mais avec une présence scénique qui impressionne et s’exprime autant dans les silences que dans les emportements. Souhaitons à cet acteur une carrière à la Michel Bouquet. Anne
0
0

Spectacles consultés récemment