Guys and dolls

1
2
3
4
5

Marigny , Paris

Du 13 mars au 27 juillet 2019

MUSIQUE & DANSE

,

Comédie musicale

Créé à Broadway en 1950, Guys and Dolls fut un grand succès critique et populaire avec 1 200 représentations et cinq Tony Awards en 1951. Guys and Dolls a été adapté au cinéma en 1955 par le réalisateur Joseph L. Mankiewicz avec au casting Marlon Brando, Frank Sinatra, Jean Simmons et Vivian Blaine. Le film est sorti en France en 1957 sous le titre : Blanches colombes et vilains messieurs. L
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 49 €

Prix tous frais inclus


 

Guys and dolls

De

Abe Burrows

,

Frank Loesser

,

Frank Loesser

,

Jo Swerling

Mise en scène

Stephen Mear

D’après la nouvelle et les personnages de Damon Runyon, The Idyll of Miss Sarah Brown et Blood Pressure.

Créé à Broadway en 1950, Guys and Dolls fut un grand succès critique et populaire avec 1 200 représentations et cinq Tony Awards en 1951. Guys and Dolls a été adapté au cinéma en 1955 par le réalisateur Joseph L. Mankiewicz avec au casting Marlon Brando, Frank Sinatra, Jean Simmons et Vivian Blaine. Le film est sorti en France en 1957 sous le titre : Blanches colombes et vilains messieurs. L’histoire est bâtie sur la confrontation de deux univers : celui des truands new-yorkais et les âmes pures des jeunes missionnaires de Save-a-Soul (l’équivalent de l’Armée du Salut). L’intrigue se noue à partir de cet archétype sur un pari stupide : Nathan Detroit (patron de tripot) met Sky Masterson (parieur invétéré) au défi de séduire l’une des jeunes filles de l’orchestre de la mission – la belle Sarah Brown – et de l’emmener dîner à La Havane. Pari ingagnable ou imperdable en théorie… mais les mauvais « Guys » ont du coeur et les « Dolls » ne sont pas aussi effarouchées que cela. L’amour finit par réunir les contraires. Dans la chanson phare du musical, Luck be a Lady, reprise par Frank Sinatra, Sky chante à Sarah : « Stick with me baby, I’m the guy that you came in with ».

« Je souhaite insuffler à cette production toute la vibration du coeur de Manhattan, en saisissant avec justesse l’esprit et la vision de Runyon, celle d’un New York romantique, excitant et glamour sans perdre de vue que c’était alors une cité mal famée où la vie quotidienne était dangereuse. Une attentionparticulière est à apporter aux personnages pour restituer leur vérité car je sais que Runyon s’est inspiré, pour la majorité d’entre eux, de personnes qu’il connaissait réellement notamment de vrais joueurs et de vrais gangsters. Dans la mesure où le show est très masculin dans sa dynamique, je souhaite faire émerger les deux principaux caractères féminins, les rendre présents sans faire de contre-sens sur leur comportement. Je suis très impatient et heureux de donner une nouvelle vie à cette production. » Stephen Mear

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Guys and dolls

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment