Giulio Cesare in Egitto

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Du 11 au 22 mai 2022

MUSIQUE & DANSE

,

Opéra

Créé en 1724, Giulio Cesare, sans conteste l’un des ouvrages les plus réussis du compositeur, est avant tout une histoire d’amour. Alors que dans de nombreux opéras de Haendel, mais aussi de bien d’autres compositeurs, les conflits de pouvoir viennent souvent contrecarrer les élans du cœur, ici ce sont des raisons d’état divergentes qui favorisent au contraire l’éclosion et l’affirmation des sentiments les plus tendres. Haendel s’en tient à la puissance de l’amour, supérieure aux intérêts personnels et autres calculs politiques. Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais. Avec l'Ensemble Artaserse.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 33,50 € au lieu de 37,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires

Le Pass sanitaire sera demandé à l'entrée du Théâtre.

 

Giulio Cesare in Egitto

De

Georg Friedrich Haendel

Chorégraphie

Thomas Wilhelm

Mise en scène

Damiano Michieletto

Direction musicale

Philippe Jaroussky

Avec

Gaëlle Arquez

,

Paul-Antoine Bénos-Djian

,

Sabine Devieilhe

,

Franco Fagioli

,

Adrien Fournaison

,

Lucile Richardot

,

Francesco Salvadori

,

Carlo Vistoli

Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais. Avec l'Ensemble Artaserse.

Créé en 1724, Giulio Cesare, sans conteste l’un des ouvrages les plus réussis du compositeur, est avant tout une histoire d’amour. Alors que dans de nombreux opéras de Haendel, mais aussi de bien d’autres compositeurs, les conflits de pouvoir viennent souvent contrecarrer les élans du cœur, ici ce sont des raisons d’état divergentes qui favorisent au contraire l’éclosion et l’affirmation des sentiments les plus tendres. Haendel s’en tient à la puissance de l’amour, supérieure aux intérêts personnels et autres calculs politiques.

Pour ses premiers pas parisiens en fosse avec son ensemble Artaserse, Philippe Jaroussky a choisi un chef-d’œuvre qu’il connaît bien pour avoir chanté à de nombreuses reprises le rôle de Sesto notamment dans la très remarquée production salzbourgeoise aux côtés notamment de Cecilia Bartoli.

Côté mise en scène, nous accueillerons pour la première fois avenue Montaigne un vénitien habitué des plus grandes scènes européennes et qui a abordé lui son premier Haendel, Alcina, à l’été 2019 à Salzbourg avec pour Ruggiero... Philippe Jaroussky. Tous s’accordent sur son habileté à imaginer des univers délicats et d’une grande efficacité dramaturgique (Son Barbier de Séville pour l’Opéra de Paris est une irrésistible traduction visuelle de la partition endiablée de Rossini). Ses débuts dans l’opéra seria avec Alcina ont montré là aussi son intelligence à donner cohérence et émotion aux si exigeants arias da capo. Sur scène, une équipe familière du Théâtre et de ce répertoire avec en tête un bien joli trio féminin français.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Giulio Cesare in Egitto

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment