Désobéir

Théâtre de Châtillon , Châtillon

Le 19 mai 1980
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Avec les ados

,

Pièce d'actualité

La metteure en scène Julie Berès cherche à sonder les rêves et les révoltes de jeunes femmes du 93. Entre fidélité et refus du poids de l’héritage, entre désirs immenses et sentiments d’impasse de l’époque, s’interroge le rapport à l’idéal, à l’amour, à la croyance, à la justice et à la violence tel qu’il se construit pour chacune d’elle.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 19 mai 1980

 

Désobéir

De

Julie Berès

Mise en scène

Julie Berès

Avec

Ava Baya

,

Lou-Adriana Bouziane

,

Charmine Fariborzi

,

Séphora Pondi

Dès 14 ans

  • Une pièce engagée, polyphonique et jubilatoire

Elles déboulent en guerrières. Fête vibrante d’une émancipation féminine, quatre jeunes femmes épinglent le patriarcat de toutes les cultures mêlées, les injonctions religieuses, la misogynie et autres violences urbaines. Elles soulèvent la moquette du plateau, écrivent au mur à la craie, chantent, jouent Agnès de L’École des femmes, rôle interdit aux Noires, et reprennent le discours de Dakar de Sarkozy et Guaino.

Nour vient raconter son amour déçu. Un jeune homme, via Facebook, l’a entraînée dans la radicalisation. Elle a flirté avec Daech avant de comprendre qu’il était déjà marié. Nour fera le choix de la désobéissance, comme les autres filles autour d’elle, encore adolescentes, aux familles originaires du Maroc, d’Iran, du Cameroun, de Turquie. Prises de conscience et révoltes communes. Maintenant, elles dansent.

En 2017, la metteuse en scène Julie Berès et ses coauteurs Alice Zeniter et Kevin Keiss collectent les témoignages de quatre-vingts femmes, en assurent le montage, et le livrent en pâture aux quatre comédiennes qui s’en mêlent. Le tout explose à Aubervilliers et à Avignon, Théâtre de la Commune ou Manufacture, puis en tournée dans toute la France. Spectacle culte aux corps libres, aux paroles brûlantes d’insolence, Désobéir met en cendres les stéréotypes, célèbre une France neuve, jeune, féminine et multiculturelle, sans tabou.

  • La presse

« Une pièce magistrale, (…) en passe de devenir un spectacle-culte. » Stéphane Capron, Sceneweb

« Désobéir est une ode au courage d’être soi. » Le Parisien

« Quatre comédiennes brillent par leur liberté de parole dans la pièce documentaire que consacre à la jeunesse multiculturelle la metteure en scène Julie Berès. » Libération

« Un spectacle fort et édifiant. » Causette

« Elles font l’effet d’une bourrasque : elles ébouriffent, elles s’arrachent, elles se lâchent ; on s’esclaffe, on s’attache, jamais on ne se lasse. Quel vent de liberté souffle dans le théâtre lorsque ces quatre jeunes femmes entrent avec la détermination d’une tempête (…). » I/O Gazette

« C’est un bain de jouvence, d’intelligence et d’énergie communicative ! » Pariscope

« On ressort de ce spectacle avec un enthousiasme fort et une envie solidaire de soulever le monde. » Un fauteuil pour l’orchestre

« Jouant à la lisière de la réalité et de la fiction, passant sans cesse de l’ultra-quotidien à la fantaisie et au rêve, cette Pièce d’actualité nous invite à percevoir le réel dans toute sa densité. Et nous rappelle que la révolte peut aussi être joyeuse. Vraiment joyeuse. » maculture, novembre 2017

« Chacune à leur manière, elles vont tour à tour dire non, entrer en résistance face à la violence d'un monde où elles doivent lutter en permanence pour exister dans une société qui trop souvent les enferme dans une impasse. Ces histoires personnelles deviennent des histoires politiques. » Médiapart, novembre 2017

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Désobéir

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Marie D. (5 avis) 21 mai 2019

amateurs de talent une belle mise en scene, 4 jeunes actrices de talent à qui il manque juste encore de porter leur vois parfois un peu plus fort.Un texte riche et une vision globale de le vie des jeunes femmes et de leur difficultés.
0
0

Spectacles consultés récemment