Depois do silêncio (Après le silence)

1
2
3
4
5

Le Centquatre (104) , Paris

Du 23 novembre au 16 décembre 2022
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Pièce d'actualité

,

Société

,

Cinéma

Avec Depois do silêncio, la metteuse en scène et cinéaste brésilienne Christiane Jatahy ausculte les échos contemporains de l’esclavage, associant fiction et documentaire à la lumière d’un langage neuf, à la fois théâtral et cinématographique.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 22,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Depois do silêncio (Après le silence)

De

Vitor Araujo

,

Aduni Guedes

,

Itamar Vieira Junior

Adaptation

Christiane Jatahy

Mise en scène

Christiane Jatahy

Avec

Juliana França

,

Lian Gaia

,

Aduni Guedes

,

Gal Pereira

  • Ce qui survit de l’esclavage et le racisme structurel

Au cœur de Depois do silêncio se trouve le premier roman du géographe brésilien Itamar Vieira Junior associé à des images documentaires issues d’un travail de terrain et des extraits du film Cabra marcado para morrer d’Eduardo Coutinho.

Publié en 2019 et couronné d’un succès exceptionnel, Torto Arado embrasse le destin de trois jeunes femmes issues des communautés rurales de l’état de Bahia, au nord-est du Brésil. Descendantes d’esclaves, elles s’élèvent au contact d’une nature envoûtante et de rituels magiques. À ce ferment romanesque, Christiane Jatahy associe une recherche documentaire sur ce qui survit aujourd’hui de l’esclavage et sur le racisme structurel.

En associant matière scénique, plateau et matériau filmé, la metteuse en scène poursuit ses recherches formelles sur un travail théâtral et cinématographique, à même de restituer enjeux locaux et problématiques globales. Depois do silêncio est le dernier volet de sa "trilogie des horreurs" qui a déjà abordé les mécanismes du fascisme et le pouvoir politique mortifère du patriarcat.

Artiste associée, Christiane Jatahy a présenté six projets au CENTQUATRE-PARIS, dont dernièrement Ithaque (Notre Odysée 1) et Le présent qui déborde. En 2022, elle reçoit le Lion d’or de la Biennale de Venise pour l’ensemble de son œuvre théâtrale.

  • Presse

« Son théâtre-cinéma virtuose a provoqué un emballement mérité et on n'a pas fini de la voir créer sur nos scènes. » Philippe Chevilley - Les Echos

 

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Depois do silêncio (Après le silence)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment