Dakh Daughters - Ukraine fire (Paris l'été)

1
2
3
4
5

Le Monfort théâtre , Paris

Le 14 juillet 2022
Durée : 1h30

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Festival Paris l'été

,

Hard rock, métal & punk

Un étonnant voyage fait de frissons, de beauté et de colère. Un concert punk construit comme un poème.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 14 juillet 2022

 

Photos & vidéos

Dakh Daughters - Ukraine fire (Paris l'été)

Mise en scène

Vlad Troitskyi

Avec

Nataliya Halanevytch

,

Tetyana Hawrilyuk

,

Ruslana Khazipova

,

Solomiya Melnyk

,

Ganna Nikityuk

,

Natalya Zozul

  • Chanteuse punk

Voilà maintenant de nombreuses années que les Dakh Daughters enflamment la scène parisienne. Plusieurs fois accueillies au Monfort, figures centrales du cabaret Terabak de Kyiv, elles ont toujours offert le spectacle de leur fertile et entreprenante colère à travers une musique débridée et exutoire.

Aujourd’hui, elles ont quitté – momentanément – l’Ukraine, si chère à leur cœur, pour venir porter ici un message de lutte mais aussi d’espoir. Et fidèles à leur esprit frondeur qui n’a pas pris une ride, elles délivrent l’un des spectacles les plus déjantés qu’il soit donné de voir. Avec leur look de prêtresses punk, ces multi-instrumentistes savent à peu près tout faire  : de leurs très belles voix, elles passent du chant traditionnel au hip-hop, d’un rythme rumba à un rock endiablé avec une facilité déconcertante. Les titres s’enchaînent comme autant de contes philosophiques ou politiques, qui font passer par toutes les émotions, de l’introspection à la révolte. Si fin, intelligent, libérateur. Un cri brûlant pour la paix !

  • La presse

« Les Dakh Daughters déploient une énergie ardente et féroce, délivrant leurs effets avec un bonheur évident. Ce qui émane avant tout de ce cabaret noir, c’est une rage de l’expression affranchie de toute censure et de tous tabous. Une rage qui est aussi une joie. » Hugues Le Tanneur, Libération, 20 juillet 2015

« Le hic de ce concert qui en jette : filer une irrésistible envie de chanter à tue-tête avec le band et de danser à fond. » Rosita Boisseau, Le Monde, 16 juillet 2015

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Dakh Daughters - Ukraine fire (Paris l'été)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment