Chris Isaak

1
2
3
4
5

L'Olympia , Paris

Le 02 novembre 2017

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Pop, rock & folk

Gueule d'ange et voix sensuelle, l'américain cultive depuis le milieu des années 80 l'art de transformer des ballades rock en hymne à l'amour. Tout le monde se souvient de Wicked Game et de Blue Hotel  ! Concert unique à l'Olympia le 2 novembre.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 02 novembre 2017

 

Chris Isaak

Avec

Chris Isaak

Gueule d'ange et voix sensuelle, l'américain cultive depuis le milieu des années 80 l'art de transformer des ballades rock en hymne à l'amour. Tout le monde se souvient de Wicked Game. Chris Isaak, auteur, compositeur, interprète et acteur signe en 1984 un contrat avec la Warner Brothers Records. Il sort alors l'album Silvertone.

Mais c’est d’abord en France que Chris Isaak connait le succès grâce à un second album éponyme contenant le titre Blue Hotel. Ce tube campe en tête des charts hexagonaux pendant l’année 1987. En 1989, il enregistre l'opus Heart Shaped World. Ce dernier contient les singles Wicked Game qui fait un tabac dans le monde entier et Kings of the highway qui sera utilisé pour la publicité institutionnelle spécial Produits Laitiers.

Fan d’Elvis et de Roy Orbison, Chris Isaak s'inspire de ses idoles en jouant avec brio au crooner, et en excellant dans la ballade rockabilly. Dans les années 1990, Chris Isaak ne cesse d’enchaîner les succès, de San Fransisco Day (1993) à Speak of the devil (1998) en passant par Forever blue (1995).

Il apparaît également dans des bandes originales de films comme Eyes Wide Shut avec Tom Cruise et Nicole Kidman, Chasing Liberty et des génériques d'émissions comme The Late Late Show with Craig Kilborn. Chris Isaak tourne aussi au cinéma : on le voit dans les films Little Buddha (1993), Twin Peaks : Fire Walk with Me, Le silence des agneaux (1991) ou encore A Dirty Shame (2004). Il a même joué dans la série télévisée Friends.

Après le double album hommage Beyond the Sun, sorti en 2011, le crooner sort en novembre 2015 First Comes the Night façonné à Nashville et produit par Paul Worley (Dixie Chicks, Lady Antebellum, Martina McBride), Dave Cobb (Jason Isbell, Shooter Jennings) et l’inamovible Mark Needham.

Avis du public : Chris Isaak

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment