Cassiel Gaube / Benjamin Kahn

1
2
3
4
5

La Dynamo de Banlieues Bleues , Pantin

Du 25 au 26 novembre 2020

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

Une soirée partagée avec deux solos interprétés par Cassiel Gaube et Benjamin Kahn.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 10 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

Cassiel Gaube / Benjamin Kahn

Chorégraphie

Cassiel Gaube

,

Benjamin Kahn

Avec

Cassiel Gaube

,

Cherish Menzo

  • Cassiel Gaube - Farmer Train Swirl

40 minutes

Chaloupée, chaleureuse, joyeuse et jubilatoire, Cassiel Gaube décrypte et réinvente la danse House. Il nous dévoile un jeu de jambes virtuoses, une implacable rythmicité du bassin, et une subtile liberté enivrée dans le corps. Cassiel Gaube décrypte l'écriture de la danse House : isole les pas et figures, comprend les filiations, cerne les hybridations. Puis les adapte, les fait muter, les enchaîne, les articule. Réinvente. Cassiel Gaube compose une danse house d'auteur. Ici en danse, d'abord captivé, le regard se laisse peu à peu envoûter. Il effectue cette expérience typique du danseur de house, de s'engager dans le transport immense d'un mix perpétuellement relancé.

Conception : Cassiel Gaube
Conseil artistique : Liza Baliasnaja, Theo Livesey, Manon Santkin

  • Benjamin Kahn - Sorry, But I Feel Slightly Disidentified…

55 minutes

Dans la performance solo créée avec et pour la puissante et envoûtante Cherish Menzo, Benjamin Kahn explore les thématiques du corps et des stéréotypes et provoque nos regards et nos préjugés sur les races, les genres, les statuts sociaux, les cultures. Rayonnante et envoûtante, elle est saisissante, cette figure qui ouvre Sorry, But I Feel Slightly Disidentified…. Mais tout sauf prête à se laisser rabattre sur une identification rapide et rassurante.

Le regard spectateur flotte entre repérages évidents sur des stéréotypes de race, de genre, d'exotisme, d'érotisme. De quoi discerner des bribes d'imagerie d'une culture mondialisée, massivement diffusée en réseaux. Mais dans le flux d'une déconstruction en actes et en pensée, quelque chose se dérobe dans le cadre, refuse l'enfermement des assignations.

Conception, direction, chorégraphie : Benjamin Kahn
Création, interprétation : Cherish Menzo
Lumières, costumes, musique, texte : Benjamin Kahn

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Cassiel Gaube / Benjamin Kahn

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment