Anciennement à l’affiche

Dans le Secret de la loge

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Proscenium Paris | du 18 août au 02 octobre 2005
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 02 octobre 2005

 

Virginie Ogouz

Elle débute sa carrière de comédienne à l’âge de 13 ans dans une super production américaine : cette expérience lui confirme sa voie. Elle baigne dans les théâtres depuis son enfance. C’est alors logique qu’elle soit la plus jeune recrue de la classe libre du cours Florent ! François Florent, Francis Huster, et Jacques Weber lui apprennent les bases et les ficelles de ce métier. Elle n’hésite pas à passer outre-Manche pour apprendre son art.

Elle vit sa première expérience théâtrale à 18 ans sous la direction de son père Philippe Ogouz, dans Le Système Ribadier au théâtre La Bruyère, où elle retrouve Stephan Meldegg, le directeur du théâtre qui fut aussi son professeur. Elle ne cesse de se diversifier au théâtre, de Feydeau à Molière en passant par des auteurs contemporains tels que Jean Poiret ou Israël Horovitz.

Elle est remarquée par Francis Lemonier, dans Tempo de R.Harris au Théâtre Fontaine, une comédie musicale qui récolte le Molière du meilleur spectacle musical. Ensuite elle est engagée pour jouer au Théâtre des Variétés dans La Présidente de Jean Poiret, mise en scène par Pierre Mondy.

Mais Virginie aime se diversifier : elle prête sa voix à nombre d’actrices américaines, telles que Sharon Stone, Salma Hayek, ou Linda Flynn Boyle.

Elle ouvre un cours de théâtre à Meudon et assiste Jean Louis Lorenzi, réalisateur de fiction. Elle interprète de nombreux personnages dans une série de sketches pour Canal+, Le Frog Show, et joue des rôles secondaires dans de nombreux téléfilms.

Bientôt, elle se passionne pour l’écriture et commence une carrière de scénariste, lorsque Jaques Dacmine lui confie le rôle de Clarisse dans Mais ne te promène donc pas toute nue, au théâtre Montparnasse : c’est avec un immense plaisir qu’elle retrouve Feydeau.

Elle aime interpréter des personnages variés, n’hésite pas à se transformer, et s’inspire de ses rencontres pour les faire vivre. C’est ce qu’elle à l’occasion de faire en 2005 dans Le Secret de la loge de et m.e.s. Jean-Claude Sussfeld.

Avis du public : Virginie Ogouz

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS