Jacques Fornier

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Une confrérie de farceurs

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Vieux Colombier - Comédie Française Paris | du 19 septembre au 27 octobre 2007
CLASSIQUE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 27 octobre 2007

 

Jacques Fornier

Comédien et metteur en scène à Paris, il s’installe en 1956 à la Montagne de Beaune (Bourgogne) et met en scène notamment les textes suivants : La Mort joyeuse d’Evreïnoff, l’Ours de Tchekhov, Feu la mère de madame de Georges Feydeau, Soledad de Colette Audry, Huis clos de Sartre. En 1957, il met en scène avec sa compagnie (comptant onze comédiens) Le Légataire universel de Regnard, puis en 1958 Les Deux Ogres de Guillaume Kergoulay.

Entre 1959 et 1967, l’Etat apporte son soutien à l’action de onze troupes permanentes qui vont bénéficier quelques années plus tard du statut de Centre Dramatique National. C’est le cas de la Compagnie de Jacques Fornier à Beaune qui devient avec le Théâtre de Bourgogne, en 1960, troupe permanente, appelée à devenir le C.D.N. de Bourgogne basé depuis 1980 à Dijon.

De 1958 à 1970, il mettra en scène Molière (Le Médecin malgré lui, 1959, Le Mariage forcé, 1960, Les Fourberies de Scapin, 1961, L’Avare, 1961, Le Médecin malgré lui, 1970), Beaumarchais (Le Barbier de Séville,1959), Marivaux (La Fausse Suivante, 1960), Musset (Barberine, 1960), J.-M. Synge (La Fontaine aux saints, 1960), Shakespeare (Jules César, 1962), René de Obaldia (Edouard et Agrippine, 1963), Robert Pinget (La Manivelle, 1964), Guy Foissy (L’Entreprise, 1966), Emile Mazaud (La Folle Journée, 1967) et Georges Feydeau (Mais n’te promène donc pas toute nue, 1969).

En 1971, Jacques Fornier, quitte la Bourgogne et fait escale à Strasbourg pendant un an pour assurer la direction du Théâtre National de Strasbourg. Après 1972, il séjourne à l’étranger pendant de nombreuses années puis revient en France pour s’installer de nouveau en Bourgogne, où il poursuit son métier d’acteur et anime des stages de formation notamment sur la Méthode Feldenkrais, sans être attaché à une structure ou à une compagnie.

En 1998, Jacques Fornier joue dans Aberrations du documentaliste, spectacle co-écrit et mis en scène par Ezéchiel Garcia-Romeu et François Tomsu. En 2007, il fait partie de la troupe de Une confrérie de farceurs, m.e.s. François Chattot et Jean-Louis Hourdin.

Avis du public : Jacques Fornier

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS