Emmanuelle Riva

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Savannah Bay

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Théâtre de l'Atelier Paris | du 24 mai au 05 juillet 2014 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 05 juillet 2014

 

Emmanuelle Riva

Emmanuelle Riva, de son vrai nom Paulette Riva, est née le 24 janvier 1927 et morte le 27 janvier 2017.

  • Au théâtre

Elle a joué avec les plus grands metteurs en scène, dont : René Dupuy dans Le Héros et le soldat de Georges-Bernard Shaw, Le Timide au Palais de Tirso de Molina et Vêtir ceux qui sont nus de Pirandello, François Périer dans Le Séducteur, Marcelle Tassencourt pour Le Dialogue des Carmélites, André Barsacq dans L'Épouvantail de Dominique Rolin.

Au TNP de Chaillot, elle a joué sous la direction de Georges Wilson dans Les Enfants du soleil de Gorki et Jean Deschamps pour Zoo de Vercors. On l’a applaudie sous la direction de Marcel Maréchal dans L'Opéra du monde d’Audiberti, Claude Régy dans Le Retour de Pinter et C'est beau de Nathalie Sarraute, Jorge Lavelli dans La Journée d’une rêveuse de Copi, Roger Blin dans Macbeth, Jean Meyer dans Le jour le plus court et Un mois à la campagne, Pierre Franck pour Sainte Jeanne de Georges-Bernard Shaw, Lucien Pintilié pour Les Derniers de Gorki, Michel Hermon dans Charcuterie fine de Tilly, Gabriel Garran dans Emilie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone, Massimo Castri dans La Vie que je t'ai donnée de Pirandello, Christian Colin dans Les Irresponsables d'Hermann Broch, Brigitte Jaques dans Regarde, regarde de tous tes yeux de Danièle Sallenave, Roger Planchon dans Georges Dandin, Dominique Poulange dans Le siège de Leningrad de Sinistera.

Elle a joué aussi pour Jacques Lassalle dans Risibles amours de Milan Kundera, Remagen d'Anna Seghers, À la renverse de Michel Vinaver, Les Fausses confidences de Marivaux, La Bonne mère de Goldoni et Médée d’Euripide. Elle a joué pour la dernière fois dans la pièce est Savannah bay de Marguerite Duras, m.e.s. Didier Bezace en 2014.

  • Au cinéma

Elle a été révélée au grand public en 1959 par Hiroshima mon amour de Marguerite Duras, un film d'Alain Resnais.

Elle tourne ensuite avec Jean-Pierre Melville (Léon Morin, prêtre), Georges Franju, André Cayatte (Les Risques du métier), Fernando Arrabal, Jean-Pierre Mocky, Marco Bellocchio, Philippe Garrel, Alexandre Arcady, Aline Issermann, Kristof Kiesslowsky (Bleu) et, plus récemment, avec Tony Marshall dans Vénus beauté, Jean-Pierre Ameris C’est la vie, Danièle Dubroux Eros thérapie, Emmanuel Bourdieu Vert Paradis, Martial Fougeron Je t’aime tant, Le grand alibi de Pascal Bonitzer.

En 2012, c’est le succès du film Amour de Michael Haneke qui lui apporte la consécration avec un César de la Meilleure actrice, une nomination aux Oscars 2013 et des distinctions dans le monde entier.

  • À la télévision

Elle a tourné notamment avec Marcel Bluwal, Marcel Lherbier, Georges Wilson et Jean Meyer.

Plusieurs autres prix d’interprétation viennent jalonner sa carrière dont le Prix des critiques à l’unanimité pour l’Opéra du monde d’Audiberti, le Grand Prix du Cinéma Français, le Prix d’Interprétation Féminine de la Mostra de Venise pour le film Thérèse Desqueyroux de Georges Franju en 1962, et le Prix d’Interprétation Féminine du Festival d’Acapulco.

Elle est aussi l’auteur de recueils de poèmes.

Avis du public : Emmanuelle Riva

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS