Actuellement à l’affiche : Nicole Croisille

Jeanne jusqu'à 46% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Petit Saint-Martin Paris | du 27 septembre au 31 décembre 2017 | Durée : 1h30
COMEDIE & BOULEVARD, CONTEMPORAIN, Comédie dramatique, Coups de coeur, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 30,50 €

 

Prochainement à l’affiche

Youpi c'est reparti !

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Nouvelle Eve Paris | du 04 au 18 décembre 2017
MUSIQUE & DANSE, Cabaret, Plateau, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 32,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Irma la douce

1
2
3
4
5
  • 27 avis
Théâtre du Casino d'Enghien Enghien-les-Bains | le 08 janvier 2017 | Durée : 2h10 entracte inclus
COMEDIE & BOULEVARD, MUSIQUE & DANSE, Comédie musicale, Comédie sentimentale, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 08 janvier 2017

 

Photos & vidéos

Nicole Croisille

Elle a fait ses débuts professionnels à La Comédie-Française, en tant que danseuse dans les comédies ballets de Molière sous la direction de Léone Mail, épouse de Robert Manuel, qui en assurait la mise en scène comme au temps de Molière.

Puis elle a rejoint Marcel Marceau, le mime mondialement connu, au Théâtre de l’Ambigu à Paris et a fait partie de sa troupe pendant quatre ans.

En 1957, elle est choisie par George Reich pour être la jeune première de L’apprenti fakir, écrit costumé et décoré par Jean Marais au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

En 1966, après un séjour d’un an à New York, au Broadway Théâtre avec une revue des Folies Bergère, elle enregistre en compagnie de Francis Lai et Pierre Barouh, la bande originale du film de Claude Lelouch Un homme et une femme.

En 1992, elle est Dolly de la comédie musicale Hello Dolly, au Théâtre du Châtelet à Paris en compagnie d’une troupe américaine et à partir de 1996 se consacre au théâtre en reprenant des rôles créés par Jacqueline Maillan, en tournée et à Paris, tout en alternant avec des concerts de Jazz en 2010, elle joue Jalousie en 3 mails au Théâtre du Lion d’or à Lyon mise en scène de Didier Long et à Paris au Théâtre Montparnasse. En 2013, elle prend le rôle de Carlotta dans Follies de Stephen Sondheim à l’Opéra de Toulon, puis en 2014, elle devient Fraulein Schneider dans Cabaret, avant d’incarner Maman dans Irma la douce.

Elle a continué sa carrière de chanteuse en parallèle au théâtre et à la télévision, au cinéma elle était récemment dans La Cage Dorée. En 2016, elle joue Madame Peachum dans L’Opéra de Quat’sous de Kurt Weil.

Avis du public : Nicole Croisille

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS